Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon Debka file’s, l’usine d’armement de Khartoum produisait des armes pour l’Iran. Elle a été bombardée en quelques minutes le mercredi 24 octobre, par quatre chasseurs-bombardiers.

Elle fabriquait des missiles balistiques iraniens Shehab, terre-terre avec un licence venant de Téhéran. Les sources de renseignements occidentaux n’ont pas révélé quels types de missiles Shehab étaient au Soudan, mais ils étaient destinés à être stockés dans des réserves stratégiques en cas de frappes israéliennes.

L’aviation israélienne n’est pas à sa première attaque préventive concernant la destruction de missiles à longue portée contre un ennemi dans les premiers stades d’un conflit. En Juin 2006, par exemple, l’IAF a détruit 90% des missiles du Hezbollah dans les premières heures de la guerre du Liban.

La vidéo des explosions provoquées lors du raid aérien sur le Soudan a montré de grandes quantités de fusées phosphore éclairantes dans le ciel, ce qui suggère un stock important en feu .
Les sources occidentales n’ont pas voulu divulguer les informations sur les allées et venues des spécialistes de missiles iraniens et le gouvernement Bashir a donné l’autorisation à Téhéran de lancer des attaques contre des cibles au Moyen-Orient à partir du Soudan, en échange de l’attribution d’un certain nombre de missiles pour l’armée soudanaise.

Les structures du complexe ont été complètement rasées par les bombardements aériens et l’incendie subséquent. Le Soudan a accusé Israël de l’attaque et a déclaré qu’il se réservait le droit de répondre à un moment et des circonstances de son choix. Les responsables israéliens ont refusé de commenter.

Si en effet, Israël était responsable du bombardement, il est possible que les objectifs furent les suivants:

1. Son armée de l’air a volé entre 1,800 à 1,900 kilomètres pour atteindre la manufacture d’armes du Soudan, sur une distance plus longue que les 1.600 kilomètres du site d’enrichissement iranien de Fordo. Cette opération peut avoir pour but de montrer que la distance vers Téhéran ne présente pas d’obstacles et qu’une frappe israélienne pour stopper son programme nucléaire est possible.
2. L’IAF a une efficacité en vol et une capacité de ravitaillement satisfaisante.
3. Le raid aurait dégradé la capacité de l’Iran à riposter vu la destructions des missiles Shabab en cas d’ attaque d’Israël ou d’Amérique.

Si Israël est responsable, cela explique un conflit entre les deux pays pour ces trois derniers mois.
Le 17 Août, les lignes électriques à Fordo ont été sabotées, ce qui a interrompu le travail d’enrichissement qui s’y déroule et a provoqué certains dégâts sur des centrifugeuses.
Le 6 octobre, un drône furtif iranien a été lancé à partir du Liban dans l’espace aérien israélien qui a photographié les sites militaires les plus sensibles ainsi que le réacteur nucléaire de Dimona avant qu’Israël ne l’abat.

DeBKAfile Reportage exclusif | Adaptation Sabrina H.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !