Macron - Site du gouvernement russe

Le président français Emmanuel Macron a une fois de plus déclaré son engagement à combattre l’antisémitisme dans son pays. Cette fois, c’était lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives françaises, ou CRIF. Au début de l’allocution, les médias français ont rapporté que la violence antisémite avait augmenté de 26% l’année dernière en France et que les dommages aux lieux de culte et aux enterrements juifs ont augmenté de 22%.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Nous avons compris, avec horreur, que l’antisémitisme est toujours vivant », a déclaré M. Macron. « Et sur cette question, notre réponse doit être impitoyable. La France ne serait pas elle-même si les citoyens juifs devaient partir parce qu’ils avaient peur », a-t-il dit.

L’allocution du président au CRIF a porté sur des sujets tels que la protection continue des synagogues et des écoles, ainsi que le fléau de la radicalisation en ligne. Ce dernier a précédé un appel de Macron aux dirigeants européens pour qu’ils se réunissent et forcent les plateformes de médias sociaux à supprimer les contenus extrémistes.

Macron a également abordé un autre sujet controversé : le projet de réédition de la brochure antisémite de l’auteur Louis Ferdinand Céline, finalement abandonnée par Gallimard.

« Céline n’était pas un antisémite socialiste, mais un antisémite pro-hitlérien », a déclaré Marc Knobel, directeur des études du CRIF, à l’Associated Press . « Ses pamphlets sont effroyables. Ils sont criminogènes. Avec eux, Céline a exprimé son exécration pour les Juifs, appelé à mettre les Juifs à mort.  »

Macron semblait appuyer cette position. La France, a déclaré Macron, est libre de « police morale, historique ou commémorative », mais a ajouté : « Je ne pense pas que nous ayons  besoin de ces brochures. »

Reste à voir si les bonnes intentions de Macron se traduisent par de bonnes décisions politiques, et élaguer le contenu extrémiste des plateformes de médias sociaux, comme le président semble le suggérer, est un jeu frustrant qui peut être impossible à gagner. Pour l’instant, cependant, nous pouvons nous réconforter à Macron en prenant la question au sérieux, et nous espérons qu’il trouvera des moyens de garantir efficacement le bien-être de ses électeurs juifs.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️