Meyer Habib - Photos Page Meyer Habib sans credit

Meyer Habib, membre du Parlement français, s’est exprimé suite à l’affaire révélé par le Shin Bet concernant un employé de l’ambassade de France à Jérusalem dans la contrebande d’armes de Gaza vers Israël.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Meyer Habib, membre du parlement français, a exprimé son indignation sur le studio Ynet à la suite de l’exposition d’un employé du consulat français en Israël accusé hier de transférer des armes de Gaza via le passage d’Erez en Judée Samarie pour des dizaines de milliers de shekels. “Nous combattons le terrorisme qui a fait 250 morts en France et ici on transfère 70 armes avec un passeport diplomatique français et toutes les frontières ont été franchies”, a déclaré M. Habib.

«J’ai écrit hier, au ministre français des Affaires étrangères et nous avons parlé au consulat pendant une demi-heure », a déclaré Habib. Il ajouté :       « Malheureusement, le Consulat général de Jérusalem est devenu l’ambassade de la Palestine et de son peuple qui incite au terrorisme. Bien sûr, le consulat a dit qu’il condamne ce qui est arrivé, mais je vois les faits. »

Habib a dit que ce n’est pas le premier incident qui a terni l’image du Consulat français comme la découverte en 2013 dans la voiture d’un employé consulaire pas moins de 150 kg d’or et deux millions de dollars. De plus, l’école française à Jérusalem a été le seul endroit ou le sujet de l’Holocauste n’a pas été mentionné. L’école a présenté ses excuses mais pourtant rien a changé pour le député français.

« Que se passerait-il si les interrogateurs (du Shin Bet) n’avaient pas agi ?  La France peut accepter ou pas certaines choses sur Israël comme reconnaître ou pas Jérusalem comme capitale d’Israël, mais voici quelque chose de complètement différent : Le transfert d’armes pour tuer des enfants, des civils, peut-être même des citoyens français, par des éléments terroristes de Gaza à la Judée et à la Samarie. C’est très sérieux. “

« Je suis un député et je condamne, comme la France », a ajouté Habib :       ” Nous allons agir et le gars sera puni, mais il y a des choses qui doivent changer et j’ai demandé au consul s’il n y a pas de classification au niveau de la sécurité ? Car ce n’est pas de l’or ou des diamants, mais des armes et de la terreur qui sont passés en contrebande !”

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.