Wikipedia

L’actrice Natalie Portman a réagi pour la première fois samedi matin à la tempête soulevée par sa décision d’annuler sa venue à la cérémonie du Prix Genesis. L’actrice Natalie Portman a posté sur Instagram que contrairement aux accusations de ses derniers jours, sa décision n’a rien à voir avec BDS , mais vient du désir de ne pas  soutenir le Premier ministre Netanyahu.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

View this post on Instagram

My decision not to attend the Genesis Prize ceremony has been mischaracterized by others. Let me speak for myself. I chose not to attend because I did not want to appear as endorsing Benjamin Netanyahu, who was to be giving a speech at the ceremony. By the same token, I am not part of the BDS movement and do not endorse it. Like many Israelis and Jews around the world, I can be critical of the leadership in Israel without wanting to boycott the entire nation. I treasure my Israeli friends and family, Israeli food, books, art, cinema, and dance. Israel was created exactly 70 years ago as a haven for refugees from the Holocaust. But the mistreatment of those suffering from today’s atrocities is simply not in line with my Jewish values. Because I care about Israel, I must stand up against violence, corruption, inequality, and abuse of power. Please do not take any words that do not come directly from me as my own. This experience has inspired me to support a number of charities in Israel. I will be announcing them soon, and I hope others will join me in supporting the great work they are doing.

A post shared by Natalie Portman (@natalieportman) on

« J’ai décidé de ne pas participer parce que je ne veux pas être vu comme un soutien de Benjamin Netanyahu , qui était censé faire un discours lors de la cérémonie « , a déclaré Portman,  » mais je ne fais pas partie du mouvement BDS et je ne l’approuve pas. (…) Je peux critiquer les dirigeants israéliens sans vouloir boycotter la nation entière.  »

Elle a ajouté qu’elle appréciait Israël pour sa famille et ses amis, la nourriture, les livres, la culture, le cinéma et la danse.

« Israël a été créé il y a tout juste 70 ans afin d’être un refuge pour les rescapés de la Shoah. Mais les mauvais traitements infligés à ceux qui sont victimes des atrocités d’aujourd’hui, sont contraires à mes valeurs juives, tout simplement », écrit Portman faisant allusion au sort réservé par Israël aux demandeurs d’asile en provenance d’Afrique. « Parce que je me soucie d’Israël, je dois me lever contre la violence, la corruption, les inégalités et les abus de pouvoir ».

Portman a complété son post par la demande de refuser de croire que les déclarations qui lui ont été attribuées viennent d’elle. En outre, elle s’est engagée à transférer des fonds à un certain nombre d’organisations caritatives israéliennes en reconnaissance de leurs actions, et a affirmé qu’elle allait révéler leurs noms bientôt.

La star des Oscars devait se rendre en Israël en juin et recevoir le prix du Premier ministre Netanyahu, le prestigieux prix qui, cette année, valait deux millions de dollars. Elle a décidé de renoncer à cet honneur en raison de ce qui a été défini comme «un malaise causé par les récents développements» – se référant apparemment aux événements controversés entourant la barrière de sécurité dans la bande de Gaza selon son porte parole.

Elle est née en Israel et est revenue dans le pays fréquemment, à la fois pour ses études et pour son premier film, « Un conte d’amour et d’obscurité », basé sur le livre d’Amos Oz et co-écrit par de nombreux intervenants israéliens. En outre, l’actrice a souvent exprimé son soutien à Israël et c’est en fait la première fois qu’elle prend un quelconque boycott, ce qui est vu dans le monde comme un signe que la communauté juive pro-israélienne américaine se retourne également contre elle.

Les principaux médias dans le monde, dont le Hollywood Reporter, Variety, The Guardian et le New York Times, ont abondamment rapporté la décision de Portman sans oublier les médias français et israéliens.

BDS a profité de cette occasion pour justifier son antisionisme et Omar Barghouti, chef du BDS, a déclaré au New York Times. :  » Cette étape, apres la décision d’une Superstar israélo-américaine, montre que c’est l’une des autres preuves dans laquelle la marque Israël est devenue toxique, même dans les cercles d’ Hollywood. »

« Après des décennies de violations des droits de l’homme contre les Palestiniens, même les bases d’une culture israélo-américaine refuse de légitimer les crimes israéliens et les politiques de l’apartheid israélien. », a-t-il conclu, faisant référence au fait qu’un boycott culturel massif de l’Afrique du Sud avait conduit à la fin de son régime d’apartheid.

D’autres militants et partisans du BDS ont pépié des messages de soutien à Portman et déclaré qu’ils se référaient eux aussi à l’attitude de la communauté juive libérale concernant Israël et son boycott culturel.

L’organisation judéo-américaine The Jewish Voice for Peace a également soutenu l’actrice : « Merci, le changement est une chose merveilleuse. » D’un autre côté, des militants pro-israéliens aux États-Unis ont qualifié la star d’Hollywood d ‘«hypocrite» et ont écrit qu’elle commettait une erreur ».

En Israël aussi, les réactions étaient fortes, avec Miri Regev, la Ministre de la Culture et des Sports, mais aussi Gilad Erdan, Ministre de la Sécurité Publique et la Knesset, qui ont réagi à l’annulation de l’arrivée de Portman en disant qu’elle avait d’une façon ou d’une autre rejoint BDS. Le député Oren Hazan, un membre de la Knesset, a envoyé une lettre au ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, demandant l’annulation de la citoyenneté israélienne de Portman.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

 

2 COMMENTS

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.