Le porte-parole de la Maison Blanche s’excuse : « Je ne cherche pas à minimiser les horreurs de la Shoah »

Le porte-parole de la Maison Blanche a commenté aujourd’hui (mardi) l’attaque chimique en Syrie de la semaine dernière et a déclaré que même Adolf Hitler n’avait pas utilisé les armes chimiques.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Lors de la conférence à la Maison Blanche, Spicer a répondu aux questions sur les relations américano-russes, l’attaque des Etats-Unis contre la Syrie la semaine dernière et l’attaque chimique dans la ville de Idlib qui a tué plus d’une centaine de personnes.

La comparaison est maladroite sachant que des millions de Juifs ont été gazés dans les camps de concentration en Allemagne.

Rapidement, les organisations juives pour la mémoire de la Shoah ont réagi et le porte-parole de la Maison Blanche a publié une déclaration de clarification, après les critiques : « En aucun cas je n’ai voulu dédramatiser la nature hideuse de la Shoah. J’ai parlé de la stratégie d’utilisation des avions pour disperser des armes chimiques sur les centres de population. Chaque attaque des innocents est obscène et n’a aucune justification. »

Publicité 

Le porte-parole de la Maison Blanche a par la suite présenté ses excuses pour ses remarques : « La comparaison n’a pas été appropriée. Je ne voulais pas  minimiser l’importance des horreurs de l’Holocauste. Il n’y a pas de comparaison entre les deux cas, » at-il déclaré dans une interview accordée à CNN.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦