Pour la première fois depuis une décennie : Le gouvernement israélien a approuvé la réglementation du statut de 4 000 Palestiniens en Judée Samarie

1 200 d’entre eux sont définis comme n’ayant aucun statut ni identité qui vivent en Judée Samarie et n’ont jamais reçu de carte d’identité palestinienne pour diverses raisons, telles que leur naissance à la maison sans être enregistrés dans le registre de la population palestinienne. Certains sont également des personnes qui sont entrées dans l’Autorité palestinienne, se sont mariées et sont restées dans l’Autorité palestinienne sans s’y être enregistrées de manière ordonnée, ainsi que des résidents palestiniens qui sont allés à l’étranger avant la signature des accords d’Oslo et dont les cartes d’identité ont été révoquées et depuis lors ils sont retournés en Judée Samarie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

En outre, Israël a approuvé le changement d’adresse de 2 800 Palestiniens qui étaient à l’origine des résidents de la bande de Gaza qui l’ont fui dans les années qui ont précédé le coup d’État du Hamas dans la bande de Gaza (entre 2005 et 2007) et depuis lors, ils ont vécu et construit leur vit en Judée Samarie et ne sont jamais retournés dans la bande de Gaza. Ces Palestiniens sont actuellement enregistrés comme résidents de la bande de Gaza même s’ils n’y ont pas vécu depuis de nombreuses années, et cet allègement leur permettra de réglementer leur statut et de modifier l’enregistrement de leur adresse.

La décision a été prise par le ministre de la Défense Bnei Gantz dans le cadre de sa politique de promotion des mesures civiles et économiques en Judée-Samarie et à l’issue d’une réunion du personnel tenue sur le sujet au sein de l’Unité de coordination du gouvernement dans les territoires. Ce matin, le Coordonnateur des opérations gouvernementales dans les territoires, le général de division Rassan Aliyan, a informé les représentants de l’Autorité palestinienne que les demandes d’enregistrement de la population de l’Autorité palestinienne pour les résidents palestiniens vivant en Judée-Samarie depuis de nombreuses années qui ne sont pas enregistrés dans la population palestinienne. L’enregistrement et le changement d’adresse des Palestiniens originaires de Gaza ont été approuvés.

Ces dernières années, l’Autorité palestinienne a fait pression sur Israël pour permettre à ces apatrides d’être inclus dans son registre de population en raison de fortes pressions exercées par ces Palestiniens, et aujourd’hui, après de nombreuses années, elle a obtenu l’approbation. La dernière fois qu’Israël a approuvé des changements similaires dans le registre de la population palestinienne, c’était il y a dix ans. La décision a ensuite été approuvée par l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Le statut ne sera accordé qu’aux Palestiniens résidant dans l’Autorité palestinienne et n’inclut pas l’enregistrement des Palestiniens qui se trouvent à l’étranger, et donc ce n’est pas l’entrée réelle des Palestiniens dans les territoires palestiniens.

Publicité 

Réglementer son statut ou changer son adresse.
La réglementation du statut et le changement d’adresse permettront à ces Palestiniens de demander du travail en Israël ou de partir à l’étranger via le passage Allenby – des actions qui leur ont été refusées en raison de leur absence de statut ou de personnes définies comme des résidents de la bande de Gaza pourront demander une régularisation de son statut.

Les accords d’Oslo stipulent que le Registre de la population palestinienne est administré par l’Autorité palestinienne avec l’approbation israélienne, et par conséquent, toute modification de celui-ci requiert l’approbation israélienne, à l’exception de l’enregistrement des enfants et adolescents palestiniens jusqu’à l’âge de 16 ans, dont l’un des parents est un Palestinien inscrit au Registre de la population.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦