Réunion d’urgence : Un enfant de 11 ans a apporté une nouvelle variante du coronavirus en Israël

Hier soir, le ministère de la Santé a signalé qu’un garçon de 11 ans, récemment revenu de Moldavie avec ses parents, avait été infecté par une nouvelle sous-espèce de la souche delta du coronavirus AY4.2. Un certain nombre de scientifiques suggèrent que la nouvelle version du delta est plus contagieuse que la précédente. Le ministère de la Santé a convoqué une réunion d’urgence.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon le ministère de la Santé, lors d’un contrôle à l’aéroport Ben Gourion, une personne infectée par une nouvelle variante du coronavirus AY4.2 a été identifiée, qui a commencé à se propager dans plusieurs pays européens. Selon l’OMS, la nouvelle mutation delta représente 6 % des infections au Royaume-Uni. Bien qu’il n’y ait toujours pas de données exactes sur le degré d’infectiosité, certains scientifiques craignent que la nouvelle variante ne soit 10 à 15 % plus contagieuse que la souche delta originale, découverte pour la première fois en Inde en octobre dernier.

La souche « nouvelle » a été amenée en Israël par un garçon de 11 ans infecté qui revenait d’un voyage en Moldavie. Pour le moment, l’enfant est placé en isolement. Aucun autre cas infecté n’a encore été trouvé. Le ministère de la Santé a lancé une enquête épidémique.

La nouvelle sous-espèce AY4.2 est assez rare en dehors du Royaume-Uni. Aux États-Unis, seuls trois cas d’infection ont été enregistrés jusqu’à présent. Au Danemark, cette souche a atteint une prévalence de 2 % parmi toutes les personnes infectées par le coronavirus. Des spécialistes au Royaume-Uni testent maintenant sa résistance aux anticorps.

Les responsables de la santé d’Israël se sont réunis hier soir pour discuter de l’introduction de la nouvelle variante dans le pays et de ce que l’on sait déjà à son sujet. Les responsables de la santé s’inquiètent de son degré de contagiosité, de sa propagation, de la supplantation de la souche delta d’origine et, bien sûr, de l’efficacité du vaccin contre elle.

Publicité 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦