Préparez vous ! C’est la grève générale dans le système de santé : tous les détails

Une grève générale de 24 heures aura lieu pour protester contre les nombreux cas de violence dirigés contre les travailleurs de la santé. La grève débutera à 7h00 et se poursuivra jusqu’à 7h00 le lendemain dans tous les hôpitaux et cliniques communautaires.

Avant le début de la grève : un autre cas de violence

La police a ouvert une enquête aujourd’hui, après avoir reçu un rapport d’un médecin de la caisse d’assurance maladie d’Acre, selon lequel un homme qui accompagnait une femme venue se faire soigner à la caisse d’assurance maladie l’a giflé à plusieurs reprises, l’a menacé et s’est comporté sauvagement à la caisse d’assurance-maladie en jetant des objets par terre, ceci sur fond de demande du médecin pour que le préposé attende le patient à l’extérieur de la clinique.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Les policiers du poste d’Acre ont localisé le suspect, un habitant de 32 ans du village de Jadeida Makar, les policiers l’ont arrêté pour interrogatoire au poste de police de la ville. La police a l’intention de demander demain une prolongation de la détention du suspect au tribunal de première instance d’Acre.

Ces derniers jours, il y a eu d’autres cas graves de violence, dans lesquels un pédiatre du centre médical « Soruka » et un autre gynécologue d’une clinique communautaire de Ramla ont été sévèrement battus par des patients violents qui les ont battus au point de saigner et les ont blessés avec des blessures physiques.

« Le ministère de la Santé ne fait pas assez pour éradiquer ces cas de violence »

L’Histadrout nationale a affirmé aujourd’hui que « malgré la montée de la violence et malgré le nombre de cas de violence, ni les employeurs ni le ministère de la Santé ne font assez pour éradiquer ces cas de violence. Malheureusement, il n’y a pas assez de gardes de sécurité pour protéger les personnel médical, la punition n’a pas été aggravée, les systèmes de signalement n’ont pas été mis en place pour prévenir les incidents de violence et nous ferons quelque chose pour assurer la sécurité des médecins. »   

« L’Association médicale israélienne continuera à œuvrer pour éradiquer la violence à l’encontre des médecins et des travailleurs du système de santé jusqu’à ce que les employeurs et le ministère de la Santé s’acquittent de leur devoir d’assurer l’existence d’un environnement de travail approprié et sûr, notamment en plaçant des policiers et des agents de sécurité dans les institutions médicales, élargissant leurs pouvoirs, rendant la peine plus sévère, apportant des modifications législatives, Ils travailleront à la mise en place de systèmes de signalement et de prévention des incidents de violence et s’efforceront de traduire les éléments violents en justice. il n’y a pas d’autre choix que de recourir à la grève générale », ont-ils expliqué. 

Détails de la grève générale

1. La grève inclura les hôpitaux généraux, gériatriques, psychiatriques et de réadaptation dans tout le pays .

  • Le jour de la grève, les hôpitaux fonctionneront selon un format du shabbat et jour férié.
  • Les cliniques externes sont en grève.
  • Tout comme les traitements d’urgence – services de dialyse d’urgence, soins intensifs, salles d’urgence, salles d’accouchement, prématurité et traitements oncologiques – fonctionnent pendant la grève.
  • Un comité local d’exceptions sera constitué, composé du directeur du service d’anesthésie (ou son représentant) qui assurera la présidence du comité, d’un représentant des blocs opératoires ainsi que d’un représentant du comité. Un comité supérieur des exceptions sera créé, qui servira de cour d’appel pour le comité local et d’organe consultatif dans les cas où le comité local ne parvient pas à une décision.
  • La fourniture de traitements de FIV sera examinée individuellement par le Comité des exceptions qui discutera de chaque cas individuellement. Sauf décision contraire du Comité des Exceptions, celles-ci seront désactivées.
  • Les PDG, les administrateurs d’hôpitaux, les médecins de Tsahal, le ministère de la Défense, la police israélienne et le service pénitentiaire ne feront pas la grève.

2. La  grève inclura les cliniques communautaires, les bureaux de santé et les bureaux gouvernementaux.

  • Dans le cadre de la grève, toutes les cliniques communautaires des caisses de santé seront fermées.

Ceux qui ne feront pas la grève :

  • Cliniques gastro pour les opérations qui ne peuvent pas être reportées – par opposition aux cliniques gastro qui sont en grève
  • Soins de jour
  • Oncologie
  • Examens tardifs du système pour les femmes enceintes
  • Traitements de FIV

Dans chaque grande ville, une clinique primaire de garde fonctionnera.  

  • Dans le cadre de la grève, les médecins travaillant dans les bureaux de santé, les médecins scolaires, les médecins travaillant dans les bureaux du gouvernement et d’autres institutions médicales, ainsi que les médecins exerçant des fonctions administratives, feront la greve.

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/