Pixabay

La police israélienne a mené une opération pour lutter contre la propagation des boissons alcoolisées contrefaites. Avec l’aide d’un groupe spécial de gardes-frontières, les employés du Département de lutte contre les crimes économiques sont entrés dans le hangar, où des milliers de bouteilles de vin, de vodka et de whisky contrefaits, prêtes à être vendues ont été trouvées.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un local suspect a été découvert sur le territoire de la localité de Kfar Bar, au centre d’Israël. La police a reçu des informations opérationnelles selon lesquelles le hangar exploite une fabrique de boissons alcoolisées. L’entreprise fonctionne sans la licence nécessaire et ne respecte pas les normes sanitaires spécifiées dans la loi. Après avoir étudié les informations opérationnelles, la direction du Département de lutte contre les crimes économiques a donné son autorisation pour intervenir sur les lieux.

Dans le hangar sur le territoire de Kfar Bar, des milliers de bouteilles de contrefaçon étaient déjà disponibles à la vente. En outre, des barils de matières premières servant à la production des boissons ont été trouvés. Plusieurs personnes ont été arrêtées pour soupçon d’activité illégales.

Parmi les quatre détenus : le propriétaire des lieux, vivant à Kfar Bara, un résident de Karmiel et deux citoyens de la Fédération de Russie. L’enquête se poursuit.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.