Scoop Alyaexpress-News : Selon le maire de Netivot, les nouveaux logements ne seront pas accordés aux haredim

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Hier, deux nouveaux projets de logement dans le Néguev ont été approuvés s’élevant à plus de 1800 nouvelles unités. Dont 1629 unités seront construites à Netivot, et 134 à Rahat.

Netivot est une ville qui est  principalement traditionnelle et religieuse, avec quelques communautés haredim qui se sont développées plus récemment dans le quartier de Kehilat Yaacov, proche du tombeau de BabaSalé. Le maire de Netivot, Zohar Yechiel, a déclaré hier à la radio, que le quartier qui sera construit est celui que «nous avions prévu et nous déciderons quel type  d’habitant et de Haredim pourront vivre dans ces maisons »

Publicité 

Ce qui me perturbe dans cette décision, et que je n’entends aucun cri de  discrimination. Si le Maire de cette petite ville tranquille de Netivot que je connais fort bien, aurait remplacé le terme « haredi » par celui  » d’éthiopien » il est sur que cette information aurait fini à la Knesset. S’il avait dit, cette même décision pour les Arabes, il aurait fini à la Cour suprême…

Une fois encore, nous voyons que les victimes de la violence, du banditisme et de l’intolérance des extrémistes touchent des communautés qui ne sont pas concernés par les récentes situations dramatiques de Beth Chemesh. Les villes sont méfiantes dès qu’il y a de nouvelles constructions pour les  haredim. Ils ne savent pas quel type de haredim vont acheter dans ces projets immobiliers, et même si la plupart sont des gens bien, ils se demandent qui seront les groupes de fanatiques qui s’installeront et deviendront leur voisins pour causer des ennuis plus tard.

Je cite ce passage de l’ article de Jonathan Rosenblum qui a été écrit il ya plusieurs mois: «Certains  haredim en Israël ne peuvent pas se permettre un tel jeu et  déclencher  souveraineté du territoire par des interdictions et qui de plus affirment être dans le galout!. Contrairement à ce que les manifestants de la rue Rothschild peuvent penser, la communauté haredi souffre d’une grave pénurie de logements. Les haredim doivent se déplacer dans de  nombreuses villes essentiellement laïc (qui se  développent  largement pour de nombreuses raisons). Mais aussi  à cause de nombreux maires qui ont activement lutté pour empêcher les haredim de se déplacer dans leurs villes, en partie motivée par la crainte qu’une fois que les haredim viennent en  masse exigeront que les rues soient fermées le Chabbat et les autres en passant.  » Voir maire Abutbol – Dites non à l’extrémisme, http://www.cross-currents.com/
C’est un triste nouvelle pour cette ville que j’apprécie tant, car les gens ici n’ont pas peur de vivre à côté des Haredim, car Netivot respire la paix et il n’ y a pas de discorde entre ashkenaze ou séfarade, les rues des quartiers orthodoxes ne sont pas fermées le Chabbath et on ne lance pas de pierre sur les non religieux. Il est  facile de comprendre quelles sont les réelles motivations de Yehiel Zohar face à de telles décisions de discrimination envers une communauté qui ici est loin de celle que parle les média. Les législatives approchent et on trouve tous les moyens, même les plus douteux pour éviter que le vote des religieux lui fasse perdre son poste de maire. C’est une ville qui est l’héritage de Baba Salé et de nombreux Rabbanim comme Rav Issahar Meir (ZL)ou le Rav Abergel, qui ont toujours prôné pour la paix et la simplicité entre juifs de toute opinion. Le Maire de Netivot est entrain de détruite cette héritage…

🟦 ANNONCE 🟦