Strauss n’est pas le seul coupable ? : Le ministère de la Santé n’a pas remarqué la présence de salmonelle lors des inspections

Les présences de bactéries n’ont pas été détectées à temps et l’alerte au rappel des articles était tardive : bien que le ministère de la Santé ait inspecté l’usine Strauss où la bactérie salmonelle a été découverte le 30.3, ils n’ont pas remarqué la bactérie. Bien que de nombreux consommateurs se soient plaints de symptômes, le ministère de la Santé a agi tardivement et on craint que certains tests aient été manqués.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Dans une inspection tenue seulement une fois par an, le ministère de la Santé n’a pas signalé les échecs dont Strauss a fait état lors de la conférence de presse tenue jeudi et la revue s’est déroulée normalement. De plus, seulement 3 jours après l’avertissement au public et une semaine et demie après la suspicion de salmonelle dans les produits de la chocolaterie où la bactérie a été détectée pour la première fois – le ministère de la Santé a décidé d’envoyer une lettre avec des directives aux hôpitaux et HMO .

Lors d’un point de presse, le président du groupe Strauss, Ofra Strauss, a évoqué la pollution découverte dans les produits de l’entreprise : « Les décisions ne sont pas simples dans l’incertitude, nous sommes conscients que la journée est devant nous et nous voulons maintenir la confiance.  »

Publicité 

Strauss a poursuivi en disant que la sécurité alimentaire n’est pas compromise et que « la décision a de lourdes implications économiques et financières – nous n’avons jamais eu un tel événement, c’est le plus grand rappel que nous ayons eu. Nous n’ouvrirons les portes de l’usine que lorsque nous répondre aux normes très élevées que nous nous sommes fixées. » Le PDG de Strauss en Israël, Eyal Dror, a évoqué des lacunes supplémentaires qui ont été découvertes et exposées au ministère de la Santé, mais a réservé la possibilité qu’il y ait un lien entre elles et le rappel.

Il y a quelques jours, nous avons rendu compte dans « l’édition principale » d’une enquête menée par le ministère de la Santé sur un lien possible entre l’incident de contamination à l’usine de Strauss et l’incident de contamination à l’usine de Kinder en Belgique – qui a également conduit à rappel approfondi. Le professeur Itamar Grotto, qui était auparavant chef des services de santé publique, a évoqué dans une conversation avec N12 la possibilité que les deux usines, en Israël et en Belgique, aient acheté la même matière première – et cela a une signification sérieuse.

« Il est important de vérifier s’il existe un lien entre l’incident qui a commencé en Europe et l’incident en Israël », a déclaré le professeur Grotto, ajoutant que « le test peut être effectué en identifiant la bactérie, en testant les patients et en testant la nourriture des produits. » Selon lui, si un lien est découvert entre les événements, ce sera un événement large – au niveau mondial.

Réponse du ministère de la Santé :
« Conformément à la législation alimentaire et conformément aux usages acceptés dans le domaine dans le monde, l’entreprise porte la responsabilité de la sécurité et de la santé des produits qu’elle fabrique et/ou importe. La sécurité des produits pour le consommateur se fait par un système d’autocontrôle qui comprend des procédures sur mesure pour l’entreprise et le produit en question contrôle les procédures dans l’usine afin de maintenir l’intégrité et la sécurité des produits.

Dans le cas d’informations sur des aliments nocifs, le fabricant ou l’importateur est tenu de prendre des mesures pour empêcher l’utilisation d’aliments, en informant les marchands d’aliments auprès desquels les aliments ont été reçus / achetés et en retirant les aliments des circuits de commercialisation en coordination avec le service alimentaire national et l’avis du publi, le tout dans le respect des dispositions de la loi alimentaire. La conduite d’un service alimentaire en cas de déchargement des rayons et/ou de rappel régulier se fera selon une procédure appropriée.

Le service alimentaire procède à des inspections d’établissements alimentaires au cours desquelles sont examinés, entre autres, les processus de production dans l’établissement, l’état sanitaire, l’ajustement des procédures de qualité et de sécurité déterminées par l’établissement et leur mise en œuvre. La fréquence des inspections est déterminée conformément à la gestion des risques, dans laquelle différents facteurs sont pris en compte, tels que la classification de l’entreprise, la classification des aliments produits, le périmètre de production, le type de système d’autocontrôle existant dans l’entreprise et plus encore.

Dans une usine avec une approbation de fabrication appropriée (GMP) comme c’était le cas dans l’usine de Strauss, au moins une inspection est effectuée par an. Les inspections en usine ont été réalisées à une fréquence conforme à la procédure et à la gestion des risques. La surveillance des établissements de restauration est effectuée par le district et en coordination professionnelle avec un service national de restauration. Le 30.3.22 était le contrôle de l’usine de fabrication du produit final. Le 9.5.21 ce fut le contrôle de l’usine de chocolat liquide.

Les hôpitaux font régulièrement rapport et la lettre vise à actualiser les lignes directrices. Par conséquent, même s’il n’est pas sorti, ils sont engagés et l’ont fait comme on l’exigeait d’eux. La salmonelle est une maladie qui doit être signalée conformément à la loi de l’État d’Israël et, par conséquent, le personnel médical et les laboratoires sont tenus de la déclarer dans tous les cas. La lettre qui en est sortie visait à sensibiliser les équipes à la problématique de l’exposition au chocolat pendant l’enquête, ainsi qu’à rappeler que des échantillons fécaux devaient être envoyés pour des tests



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦