Tentative d’assasinat contre la vice-présidente d’Argentine connu pour avoir étouffé l’attentat du centre juif AMIA

À Buenos Aires, une tentative d’assassinat a été perpétrée contre la vice-présidente argentine Cristina Fernandez de Kirchner juste devant chez elle. Le vice-président a été sauvé par hasard.

L’incident s’est produit hier vers 21 heures dans le quartier Recoleta de Buenos Aires au domicile de Cristina Fernández de Kirchner, où elle a rencontré ses partisans qui s’étaient rassemblés en grand nombre. Les Argentins se rendent depuis plusieurs jours au domicile du Premier ministre pour manifester leur soutien et protester contre les accusations de corruption récemment portées contre elle devant le tribunal.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

À un moment donné, un homme debout dans la foule a sorti une arme à feu, l’a pointée sur la tête et a appuyé sur la gâchette, mais pour une raison quelconque, l’arme n’a pas tiré. Apparemment, un coup de chance sous la forme d’un raté a sauvé la vie de Cristina Fernández de Kirchner

Le ministre de la Sécurité, Aníbal Fernandez, a déclaré aux médias que l’agresseur avait été appréhendé. Fernandez a ajouté que l’arme à feu saisie à l’homme contenait cinq cartouches, mais « pour des raisons qui ne sont pas encore claires, elle n’a pas tiré, malgré le fait que la gâchette ait été appuyée ».

Le journal argentin Clarín a rapporté que le détenu était un Brésilien de 35 ans.

Cristina Fernández de Kirchner a récemment été jugée pour avoir prétendument patronné l’entreprise de construction d’un homme d’affaires et allié politique fidèle et lui avoir fourni des contrats de travaux routiers pendant deux mandats présidentiels de 2007 à 2015 dans sa province natale de Santa Cruz.

Le procureur Diego Luciani a demandé la semaine dernière qu’elle soit condamnée à 12 ans de prison si elle est reconnue coupable, déclenchant des protestations massives dans toute l’Argentine.

De Kirchner elle-même a qualifié les allégations de « politiquement motivées ».

Elle a aussi étouffé à plusieurs reprises l’attaque du centre Juif AMIA qui a fait des centaines de morts.

Elle a été accusée d’entrave – au profit de l’Iran – à l’enquête sur l’attentat contre une mutuelle juive qui avait fait 85 morts et 300 blessés en 1994 à Buenos Aires.

L’ancienne présidente de gauche était poursuivie pour avoir encouragé l’approbation par le Parlement d’un accord avec Téhéran, prévoyant que de hauts fonctionnaires iraniens accusés d’avoir commandité l’attentat antisémite soient entendus hors d’Argentine, leur permettant de cette façon de se dérober à la justice.

« Le protocole d’accord avec l’Iran, qu’il soit considéré comme un succès ou un échec politique, ne constitue pas un délit, ni un acte de dissimulation », a estimé le tribunal fédéral numéro 8. Sa décision est susceptible d’appel devant la Chambre de cassation pénal

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/