Tout ce que vous devez savoir sur la variante Omicron : Est-il résistant au vaccin et comment se protéger ?

Le monde en général et Israël en particulier ont été occupés ces derniers jours avec la variante Omicron d’Afrique du Sud, qui nous a ramenés dans des provinces que nous pensions déjà avoir oubliées. Alors, à quel point la nouvelle variante est-elle dangereuse, quelle est sa prévalence en Israël en ce moment et devrions-nous nous en inquiéter ?

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Qu’est-ce qui caractérise la variante Omicron ?

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

La nouvelle variante contient un grand nombre de mutations supplémentaires, de manière significative, par rapport aux variantes précédentes.

Qu’est-ce qui est particulièrement inquiétant dans cette variante ?

Publicité 

Plus il y a de mutations, plus il y a de différences. Nous ne savons toujours pas quelle est la forte variance de la nouvelle variante, mais le fait qu’elle se soit propagée relativement rapidement en Afrique du Sud est inquiétant. Ces derniers jours, tous les échantillons échantillonnés en Afrique du Sud ont été identifiés comme la nouvelle variante, bien qu’il soit important de noter que la référence ne concerne que les échantillons échantillonnés et non tous les échantillons positifs.

Une fois qu’il y a une nouvelle variante qui se propage rapidement – bien sûr, il y a une raison pour une vigilance accrue, et malheureusement ce n’est pas vraiment la première fois que nous rencontrons une nouvelle variante. Certaines variantes se sont propagées rapidement dans la population, et l’exemple évident est la variante Delta qui est courante dans le monde entier en ce moment. Dès qu’une nouvelle variante est découverte, une surveillance étroite de sa présence dans la population commence immédiatement. Il y avait des variantes qui inquiétaient au début mais ont été écartées et on les voit à peine, il est donc impossible de prédire à partir d’aujourd’hui à quoi ressemblera la diffusion de la nouvelle variante.

Quelle est la probabilité qu’elle soit résistant au vaccin ?

Il n’est actuellement pas possible de le déterminer. Il est vrai que dans cette variante la différence est plus importante, mais il est trop tôt pour déterminer si cette différence se traduit par une diminution de l’efficacité du vaccin. Des différences peuvent se manifester à plusieurs niveaux : elles peuvent affecter la gravité de la maladie, le taux et la vitesse d’infection ainsi que l’efficacité du vaccin. Mais pour savoir si l’une de ces choses est vraiment vraie, nous avons besoin de plus d’informations. Nous en sommes actuellement à un stade très précoce, la variante n’a été détectée qu’il y a quelques semaines.

Pourrait-on accumuler plus d’informations pour abaisser le niveau de préoccupation ?

Bien sûr. L’une des choses que nous savons déjà est que les mutations n’affectent pas les tests PCR, nous identifions donc la variante dans nos tests. C’est excellent car cela nous donne la possibilité d’identifier les patients avec les outils actuels. Il est très important de se rappeler qu’il existe aujourd’hui des outils et des capacités que nous ne pouvions même pas imaginer dans le passé. Il existe aujourd’hui des millions de tests PCR qui identifient de nouveaux patients et des capacités de suivre et de surveiller de nouvelles variantes. Le point le plus important : les entreprises productrices de vaccins ont la capacité d’adapter le vaccin à de nouvelles variantes, donc même si une nouvelle variante semble se propager dans la population, il peut presque certainement être déterminé qu’il y aura un vaccin efficace contre elle.

Quelques cas ont été trouvés en Israël. Est-il possible de supposer que la variante s’est déjà répandue dans le pays ?

Je n’irais pas jusqu’à dire que le variant s’est déjà répandu dans le pays, mais il y a certainement une raison de surveiller de près les sujets positifs et de déterminer les variants, il faut noter une affaire qui se fait systématiquement. Nous avons eu des cas antérieurs d’autres variantes identifiées dans le pays, telles que la variante sud-américaine, mais n’ont finalement pas réussi à pousser la souche Delta. Dans le même temps, la présence de la variante dans le pays devrait certainement nous rappeler de ne pas faire preuve de complaisance et de continuer à surveiller et à surveiller de près la propagation de la maladie.

Faut-il imposer des restrictions supplémentaires à l’aéroport Ben Gourion ?

Cette question concerne de nombreux aspects autres que médicaux, tels que les aspects économiques, politiques et sociaux. Il ne fait aucun doute qu’il y a un besoin de surveillance étroite de ceux qui entrent dans le pays. Identifiés dans le pays venu du Malawi et non d’un pays marqué comme pays où il y a la variante doit certainement nous rappeler de ne pas négliger le retour des personnes d’autres pays.

Réponses gracieusement fournies par le Dr Nadav Sorek, directeur du laboratoire de microbiologie et des épidémies, hôpital public d’Assuta Ashdod

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦