Trump menace les palestiniens :  » Pas de négociations, nous stoppons les transferts d’argent » !

Les États-Unis retardent le transfert de 250 millions de dollars d’aide étrangère au Pakistan au motif que l’État est devenu un élément majeur de l’aide et du financement du terrorisme islamique international.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Nicky Hailey a ajouté : ‘Le président a déclaré qu’il ne voulait pas transférer de fonds supplémentaires à l’UNRWA tant que les Palestiniens ne retournent pas à la table des négociations. Nous essayons de faire avancer le processus de paix, mais si cela n’arrive pas, le président ne continuera pas à financer l’organisation ‘, a déclaré Hailey

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Immédiatement après l’annonce faite par Nicky Hailey, le président lui-même a annoncé sur Twitter qu’il envisageait de mettre aussi un terme à son généreux soutien à l’UNRWA et à l’Autorité palestinienne.

‘Nous payons des milliards de dollars pour rien, non seulement pour le Pakistan, mais pour de nombreux autres pays et organismes, comme par exemple aux Palestiniens où des centaines de millions de dollars sont versés par an et en retour, nous ne recevons aucun respect de leur part ‘, a déclaré Trump.

Trump a expliqué le motif: « ‘Si ils ne veulent même pas discuter de l’accord de paix avec Israël, et le statut de Jérusalem, qui est la partie la plus difficile des négociations… ou quand les Palestiniens refusent toutes discussions sur la paix, pourquoi devrions-nous continuer à les payer autant? »

Le ministre des Communications et député du Likoud, Ayoub Kara, a réagi aux menaces de Trump contre l’Autorité Palestinienne dans son compte Twitter: «La meilleure chose que le président Trump fasse pour Israël est d’enlever le masque de l’hypocrisie des Palestiniens et dire au monde l’évidence ce qui les motive. Cela vaut également pour l’ONU et l’UNRWA: déclarer Jérusalem comme capitale d’Israël et que les localités en Judée Samarie ne sont pas un obstacle à la paix.

Jebiril Rajoub, un membre du Comité central du Fatah, a déclaré mercredi dans une conversation avec Walla!que les mots du président américain Donald Trump, selon lequel il peut arrêter le soutien financier de l’Autorité palestinienne est ‘ridicule’. ‘Si les Américains pensent qu’ils vont nous donner de l’argent pour que nous abandonnions l’idée d’un Etat palestinien et acceptons l’occupation – ils se moquent d’eux-mêmes’, a-t-il dit.

Le secrétaire d’Etat adjoint Michael Oren a fait référence aujourd’hui à la déclaration du président américain Donald Trump selon laquelle il pourrait arrêter le soutien financier à l’Autorité palestinienne : ‘Enfin, il y a un président américain qui comprend le Moyen-Orient, et tous ceux qui sortent de la table des négociations paierontle prix’, a déclaré Oren.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦