Tsahal lance un exercice d’entraînement « Tempête du Sud » à la frontière de Gaza

Les Forces de défense israéliennes ont lancé mardi un exercice de deux jours qui simule une guerre avec des terroristes dans la bande de Gaza , pour voir dans quelle mesure l’armée a tiré les leçons du conflit de mai contre les groupes terroristes dans l’enclave.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’exercice – surnommé la tempête sud – comprendra une variété de scénarios que les forces israéliennes devront contrer, y compris des attaques surprises par des groupes terroristes de la bande de Gaza, afin de mieux préparer le commandement sud de Tsahal et la division de Gaza à la guerre. armée.

« Dans le cadre de l’exercice, il y aura un mouvement notable des forces de sécurité et des véhicules, des explosions seront entendues dans la zone et des points de contrôle seront établis sur plusieurs routes de la zone proche de la frontière », a déclaré l’armée israélienne, précisant qu’elle que des contrôles, simulés et que les routes seraient ouvertes aux civils.

L’armée a déclaré que l’exercice était planifié à l’avance dans le cadre du programme d’entraînement de 2021, mais en mettant l’accent sur le conflit de mai, connu par Israël sous le nom d’ opération Guardian of the Walls .

« L’exercice vise à améliorer la préparation des troupes de Tsahal à défendre la zone autour de la bande de Gaza, et testera comment les leçons de l’opération Guardian of the Walls ont été intégrées, tout en soumettant les troupes à de nombreux scénarios offensifs possibles par des groupes terroristes dans le bande de Gaza, y compris des scénarios surprises », a déclaré Tsahal.

Publicité 

Israël a mené un conflit acharné de 11 jours avec le Hamas, le Jihad islamique palestinien et d’autres groupes terroristes, dans la bande de Gaza en mai , après que le Hamas a tiré six roquettes sur Jérusalem en réponse aux affrontements qui ont eu lieu dans la ville à ce moment-là. Treize personnes sont mortes en Israël au cours des affrontements – 12 civils et un soldat – et quelque 250 Palestiniens sont morts dans la bande de Gaza, dont environ la moitié étaient des terroristes.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦