Illustration : écolé ORT Rabin à Gan Yavné

Un professeur du nom de Schubert Herzl de l’école ORT de Ramat Gan a assisté à l’événement dans le village de Nabi Saleh, où un combattant Golani a été attaqué par des manifestants palestiniens .

Suite à cette nouvelle, les parents d’élèves de l’école ORT veulent comprendre ce matin (dimanche) auprès du directeur de l’ORT, le rôle du corps enseignant de cette école. 

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les parents ont exigé de congédier l’enseignant qui a pris part à l’événement où le soldat Golani a été attaqué par plusieurs femmes car il essayait d’arrêter un enfant jetant des pierres sur les soldats

L’enseignant, Herzl Schubert est vu sur la vidéo diffusée ce week-end sur les réseaux de télévision dans le monde entier, l’enseignant est proche du Golani et il est poussé par le soldat lui-même.

Le président du conseil de l’école  a admis que « le professeur d’histoire a participé à l’événement et que cela n’avait pas d’importance car c’était son point de vue dans la politique, tant qu’il n’influence pas la classe. » 

 Mais l’homme a déjà exposé dans sa classe sa position politique. Il y a eu un certain nombre d’incidents dans la salle de classe où son entourage avait compris qu’il était un homme de gauche. 

Un autre étudiant a parlé sur le site  NRG :  » Même en classe, il a exprimé ses opinions et a  partagé avec nous ce qu’il pense sur le pays et je ne pense pas que nous devrions le congédier à cause de cela. »

« En réponse à une image de la vidéo montrant l’enseignant qui observe la situation dans laquelle il a été repoussé par le soldat, l’enseignant a eu peur d’être blessé et n’a pas voulu intervenir » a dit l’élève.

Un parent d’élève, Avishai Fishman a ajouté qu’il ne voit pas  » vraiment le problème de comportement de l’enseignant :  » L’enseignant n’est pas un pédophile ou reconnu coupable d’une infraction criminelle. La commission scolaire déterminera s’il faut réagir, suite à sa présence dans cette manifestation « . 

Le Directeur de l’ORT a répondu qu’ en effet ,  » nous avons reçu une plainte à propos de l’activité de l’enseignant. Cet événement a eu lieu en dehors des heures de travail et indépendamment des activités scolaires. La question sera débattue au sein du conseil du Ministère de l’Education ».

Affaire à suivre…

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !