Un voyage tragique… Elle s’est échappée du régime iranien et a terminé gelée dans une tempête de neige en Turquie

Zahra Al-Mughinimi et son beau-frère, Nader Al-Barihi, sont morts après que les gardes-frontières turcs les ont retrouvés après avoir été frappés par une tempête de neige, qui leur a coûté la vie.

Zahra Al-Mughinimi et son beau-frère, Nader Al-Braihi, étaient morts après que les gardes-frontières turcs les aient ramenés, et ils ont été frappés par une tempête de neige qui leur a coûté la vie.

Visa de regroupement

Une source proche de la famille a déclaré qu’Al-Mughinimi avait précédemment obtenu un visa de « réunion familiale » auprès de l’ambassade des Pays-Bas à Téhéran pour rejoindre son mari, Gader Berihei, qui réside aux Pays-Bas.

La source a ajouté qu’il y a plus de deux semaines, les autorités iraniennes ont empêché Al-Mughinimi à l’aéroport de Téhéran de quitter le pays et ont confisqué son passeport, et elle a été informée de la décision de l’empêcher de quitter le pays.

Selon la même source, les autorités ont confisqué son passeport à l’aéroport international de Khomeiny dans la capitale iranienne, Téhéran, et l’ont renvoyée devant le tribunal révolutionnaire d’Ahvas.

Nationalisme arabe

Son mari a également confirmé que sa femme avait été interrogée pendant des heures à l’aéroport international de Téhéran, ajoutant : « Toutes leurs questions portaient sur la question de savoir si la femme était ahwazie et appartenait au nationalisme arabe en Iran » qui n’est autre que des opposants au régime iranien.

Après avoir examiné le tribunal révolutionnaire de la ville d’Ahvas, il a été constaté qu’elle était accusée d’être liée aux activités de son mari, Jader Al-Braihi, un opposant au régime iranien, et de son frère, Hakim Al-Mughinimi, qui réside aux Pays-Bas.

Zahra Al-Mughinimi a également reçu des appels constants des services de renseignement iraniens, menaçant de la tuer et de la kidnapper, et a tenté de la faire chanter en versant de grosses sommes d’argent par des intermédiaires, ce qui l’a forcée, ainsi que son beau-frère, Nader Al- Braihi, de quitter le pays en traversant illégalement la frontière.

En raison des risques de sécurité auxquels sa femme était confrontée, Al-Braihi a informé les autorités néerlandaises de ce qui s’était passé, et le Département néerlandais de l’immigration n’a pas hésité à lui fournir une assistance en lui délivrant à nouveau un visa avec un passeport temporaire néerlandais de l’ambassade des Pays-Bas à Istanbul.

Elle s’est enfuie de la sécurité iranienne et a été prise dans une tempête de neige

En ce qui concerne les détails de leur évasion, Al-Braihi a ajouté que les passeurs aux points frontaliers irano-turcs voulaient exploiter les chutes de neige comme couverture pour éviter qu’ils ne soient détectés par les patrouilles des deux côtés de la frontière, afin de réussir à traverser le frontière et entrer sur le territoire turc, mais ils furent arrêtés par les gardes-frontières turcs, pour être renvoyés de force et à pied à la frontière iranienne au milieu d’une tempête de neige, et à la suite du froid intense, où ils sont morts.

On rapporte que Zahraa Al-Mughinimi a 32 ans et laisse derrière elle un enfant de 13 ans. Son beau-frère, décédé avec elle, Nader Al-Braihi, était un homme dans la cinquantaine et avait quatre enfants, dont l’un était handicapé.

Il est à noter que les autorités iraniennes ont, ces derniers mois, confisqué les passeports d’un certain nombre d’Ahwazis, alors qu’ils tentaient de transiter par l’aéroport international de Téhéran vers leurs lieux de résidence dans les pays du Golfe ou de rejoindre leur famille dans plusieurs pays européens des pays.

À cet égard, des sources pertinentes ont indiqué que les renseignements iraniens dans la région leur avaient demandé, par le biais d’intermédiaires, d’énormes sommes d’argent en échange de la restitution de leurs passeports.

 



Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.



SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

🟦 ANNONCE 🟦