Le preneur d’otages du Texas était connu de la sécurité britannique

Des médias britanniques ont rapporté mardi que le Britannique qui a pris quatre personnes juives en otage le week-end dernier dans une synagogue aux États-Unis, Akram Malik, a fait l’objet d’une enquête menée par le British Internal Intelligence Service (MI5) en 2020, qui a conclu qu’il y avait aucun danger.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Et ces médias citent des sources gouvernementales selon lesquelles les informations transmises au MI5 ont conduit, au cours du second semestre 2020, à l’ouverture d’une enquête sur le propriétaire de Faisal Akram, mais celle-ci a été clôturée après plus d’un mois.

Il a conclu qu’ « il n’y avait aucune indication qu’il constituait une menace terroriste à l’époque », selon une source citée par le Telegraph.

Le Federal Bureau of Investigation américain a identifié ce citoyen britannique de 44 ans comme preneur d’otage dans une synagogue de Colleville, une ville de 23 000 habitants située à une quarantaine de kilomètres de Dallas, au Texas (sud).

Galbard, le frère d’Akram, a écrit sur Facebook que son frère, originaire de la ville industrielle de Blackburn, dans le nord de l’Angleterre, souffre d’une maladie mentale.

Il a également ajouté que des membres de sa famille avaient passé toute la nuit au poste de police de Blackburn « en contact avec lui, des négociateurs, le FBI et d’autres ».

« Il n’y avait rien que nous puissions dire ou faire qui le persuaderait de se rendre », a-t-il déclaré sur la page Facebook de la communauté musulmane de Blackburn.

Il a déclaré que les délégués du FBI devaient arriver au Royaume-Uni plus tard, ajoutant que la famille ne pouvait en dire plus.

Galbard a également confirmé que la famille « ne justifie aucune de ses actions et souhaite présenter des excuses sincères aux victimes de ce malheureux incident ».

Il a été tué lors d’une descente de police samedi, tandis que les quatre otages ont été relâchés sains et saufs.

Les médias ont rapporté que Malik Faisal Akram, qui vivait à Blackburn dans le nord de l’Angleterre, est arrivé aux États-Unis avant le Nouvel An via l’aéroport John F. Kennedy de New York avant d’acheter l’arme utilisée lors de la prise d’otages.

Il a déclaré qu’il avait été emprisonné à quatre reprises entre 1996 et 2012, principalement pour trouble à l’ordre public, harcèlement et vol.

 



Apres plus de 10 années sur le Net, la société de médias Alyaexpress-News qui gère les sites Infos-Israel.News, Rak Be Israel, CQVC, et Ougasheli pourrait fermer d'un jour à l'autre.

NOUS N'AIMONS PAS DEMANDER DE DONS A NOS LECTEURS, NI RENDRE NOS ARTICLES PAYANTS COMME DE NOMBREUX SITES AUJOURD'HUI. MAIS NOUS SOMMES FACE AU MUR ! 

C'est un travail de tous les jours, avec une information réactive à l'actualité, nous aimons ce que nous faisons car notre seul objectif est de défendre Israel et d'informer notre public francophone , mais nous n'arrivons plus à boucler le paiement des charges depuis le début de cette satané pandémie et nous avons besoin d'une aide (même petite) mais régulière ! Aidez nous !

POUR UN DON LIBRE

 

POUR UN DON MENSUEL 

 

Merci à tous. Toute l’équipe d'Infos Israel.News.



SUIVEZ L'INFORMATION EN CONTINUE AUSSI SUR NOS SITES CQVC.ONLINE, ALYAEXPRESS-NEWS ET RAKBEISRAEL

(Cliquez sur le nom du site pour découvrir d'autres infos inédites)

   

🟦 ANNONCE 🟦