Un hôpital de Cleveland, dans l’Ohio, a déclaré avoir licencié un médecin après avoir appris qu’elle avait depuis des années des propos antisémites sur les médias sociaux.

Lara Kollab, 27 ans, de Westlake, était résidente supervisée à la Cleveland Clinic de juillet à septembre 2018.

En novembre, le site Web de la Mission canarienne a publié une compilation de dizaines de ses tweets datant de 2011 à 2017 dans lesquels elle a appelé à la violence contre les juifs, les a appelés «chiens», a minimisé l’holocauste, a comparé Israël au régime nazi et a affirmé que les sionistes contrôlaient les médias et les écoles américaines.

«Cette personne a été employée en tant que résidente supervisée dans notre hôpital de juillet à septembre 2018», a déclaré l’hôpital dans un communiqué publié par les médias locaux. «Elle ne travaille plus à la Cleveland Clinic».

«Ces croyances ne reflètent en aucun cas celles de notre organisation. Nous adhérons pleinement à la diversité, à l’inclusion et à une culture de sécurité et de respect dans l’ensemble de notre système de santé. »

La déclaration n’indique pas clairement que Kollab a été licenciée en raison de ses fonctions.

Les comptes Twitter, Facebook, Instagram et LinkedIn de Kollab ont été désactivés.

Le 2 janvier 2012, elle a écrit qu’elle «donnerait délibérément les mauvais médicaments à tous les yahoods», en utilisant le mot arabe pour désigner les Juifs. Elle a également exprimé à plusieurs reprises l’espoir qu’Allah «tuerait les Juifs».

En décembre de la même année, elle a répondu à un utilisateur de Twitter qui avait déclaré : «La paix ne viendra pas en tuant tous les sionistes. Il faut qu’il y ait diplomatie » en écrivant :« Après des échecs répétés en diplomatie, notre objectif est de vaincre l’État sioniste par la force. »

En octobre 2012, elle avait déclaré que l’Holocauste était «exagéré et que les victimes étaient jugées excessives (en ignorant les autres morts)», et qu’elle avait «une difficulté à se sentir mal à propos de l’Holocauste, vu que les personnes qui y participaient tuaient maintenant à leur tour. « 

Partisane du BDS, Kollab a également défendu le groupe terroriste du Hamas et a déclaré que « les colons juifs en Palestine sont les descendants des nazis ».

Kollab n’a pas publié de réponse aux informations la concernant.

 

Pour rester informé 24/24, un seul clic ! 

 

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

2 COMMENTS

  1. On reconnaît les islamistes ou les dhimis cruels haineux mythomanes !!!
    Qd je pense qu Israel soigne les gazaouis et autres islamistes avec générosité on constate la différence entre l amour du peuple juif et la haine islamistes irrationnelles