Une utilisatrice de Facebook du nom de Navarone Jacobs  de New York, qui écrit presque tous ses messages en hébreu, a raconté son expérience dans le style de #MeToo.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, texte et gros plan

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

«J’avais 14 ans, j’étais une adolescente et j’ai étudié à Kfar Yarok. J’étais innocente et je ne savais pas ce qui se passait entre garçons et filles. Ce jour-là, j’étais dans la grange, j’aimais m’asseoir parmi les animaux lorsque Benny Ganz entra. Il était plus âgé que moi, il avait une expression terrible. Il a enlevé son pantalon et m’a montré son organe ».

 » Il a bloqué ma sortie et j’ai été terriblement chanceuse que son ami soit apparu et m’a relâché. »

 » C’était ma première rencontre avec la sexualité et cela a ruiné ma vie. Il n’y a pas eu un jour où je ne me suis pas souvenu de ses yeux terribles ».

La femme a expliqué pourquoi elle était restée silencieuse pendant environ 40 ans en raison du fait qu’elle voyait souvent Gantz à la télévision et que, de ce fait, ses souvenirs lui revenaient: «Tout le monde voit le général,mais mois je vois le pervers Gantz qui n’a pas épargné la petite fille que je suis et a brisé ma vie » .

La poste a rapidement commencé à se propager sur Facebook et à recevoir des émoticônes sympathiques.

En décembre, une femme a publié un article sur le comportement immoral de Gantz à l’école, mais elle a ensuite écrit qu’elle cherchait des filles touchées par le «pédophile» Beni Gantz. En même temps, dans ses commentaires, elle a écrit: «J’étais à Kfar Yarok et j’ai entendu des histoires à ce sujet».

Le parti de Gantz a complètement démenti les accusations et affirmé qu’il s’agissait d’un « mensonge total » et qu’aucun détail dans le message n’était véridique, ajoutant qu’ils engageraient une action en justice contre cette personne.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !