Une MINUTE de silence suffira t’elle à faire oublier l’antisemitisme de France par Alyaexpress-News

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Un jour après l’attentat de[intlink id= »3772″ type= »post »] l’école Ozar Hathora de Toulouse[/intlink], le président français Nicolas Sarkozy demande qu’une minute de silence soit respectée pour commémorer cet événement dramatique qui a décimé une famille, [intlink id= »3827″ type= »post »]un père et ses deux jeunes enfants entre 3 et 6 ans [/intlink]et une fillette de 8 ans abattu de sang froid à la tête.

Malheureusement ce drame datant d’hier, compte parmi [intlink id= »3666″ type= »post »]les nombreuses menaces et actes [/intlink] qui sont destinés aux Juifs de France mais aussi dans de nombreux pays, sans oublier Israël.

Publicité 

Aujourd’hui, j’ai une pensée pour toutes ces familles touchées par cet acte lâche d’un homme masqué à qui on ne peut regarder dans les yeux, pour lui dire qu’il n’est qu’une vermine pour s’attaquer à des enfants, en empoignant une fillette de 8 ans par les cheveux et lui tirer une balle dans la tête.

Je prie pour toutes ces victimes et les blessés dont l’un d’entre eux se trouve dans un état grave.

Je prie pour qu’enfin[intlink id= »3652″ type= »post »] la France se réveille et combatte l’antisémitisme qui croit tous les jours[/intlink] dans ce pays de la liberté, la fraternité et l’égalité!

France, douce France..pays de mon enfance…aujourd’hui c’est une toute petite minute que tu offres à la Famille Sandler et Monsenego, c’est une petite minute, qui parait si ridicule devant la souffrance d’une communauté toute entière!

As tu oublier Douce France ce que tu fait subir au peuple élu de D… ?

Ton silence face à l’antisémitisme croissant dans les médias et orchestré par des journalistes antisionistes expérimentés dans la désinformation ont incité d’autres adorateurs de la haine à agir ce 19 mars 2012, et provoquer cette tuerie dans le collège-lycée Ozar-Hatorah, à Toulouse, faisant 4 morts, dont 3 enfants, et 1 blessé grave.

Mais la liste des conséquences est bien plus longue, bien plus longue qu’une minute de silence…bien plus longue que tous ces discours couleur écarlate, bien plus longue que ton indifférence :

– 8 septembre 2009: un engin incendiaire, lancé contre une école juive du Xe arrondissement de Marseille, causant des dégâts.

– 5 janvier 2009: une voiture, lancée contre la grille d’une synagogue à Toulouse, est incendiée.

– 19 avril 2007:le rabbin de la communauté du Nord-Pas-de-Calais, Elie Dahan, est violemment frappé par un jeune homme, gare du Nord à Paris.

-v 25 mai 2005: deux jeunes gens lancent trois bouteilles d’acide chlorhydrique sur une école juive du XVIIIe arrondissement à Paris.

– 15 novembre 2003: un établissement scolaire juif est dévasté par le feu à Gagny (Seine-Saint-Denis).

– 17 octobre 2003: le rabbin Michel Serfaty est frappé au visage à Ris-Orangis (Essonne).

– 8 juillet 2003: des élèves de l’école Jeunesse Beth Loubavitch à Paris sont attaqués à coups de barres de fer.

– 22 mars 2003: deux membres du mouvement Hachomer Hatzaïr sont agressés à Paris (IIIe).

– 10 avril 2002: un autocar scolaire est la cible de jets de pierre, rue Piat, à Paris (XXe), une élève est légèrement blessée.

– 10 avril 2002: quatorze footballeurs de l’association Maccabi sont agressés à Bondy (Seine-Saint-Denis), à coups de barres et bâtons.

– 1er avril 2002: la synagogue Or Aviv, à Marseille, est détruite par un incendie jugé d’origine criminelle alors qu’une vague d’attentats aux cocktails Molotov vise des synagogues.

– 31 décembre 2001: une classe de l’école Ozar-Hatorah de Créteil est détruite par un incendie criminel.

– 8 septembre 1995: l’explosion d’une voiture piégée devant l’École juive de Lyon à Villeurbanne (Rhône) fait 14 blessés.

– 29 mars 1985: à Paris, une explosion fait 18 blessés dans le cinéma Le Rivoli Beaubourg, lors du Festival international du cinéma juif.

– 17 septembre 1982: un diplomate israélien est grièvement blessé à Paris par l’explosion de sa voiture, rue Cardinet, XVIIe. L’attentat, revendiqué par les Fractions révolutionnaires armées libanaises, fait 51 blessés.

– 9 août 1982: rue des Rosiers, à Paris IVe, un commando de 5 hommes ouvre le feu et jette des grenades dans le restaurant Goldenberg: 6 morts et 22 blessés. C’est le plus grave attentat antisémite en France depuis la Libération.

– 3 avril 1982: avenue Ferdinand-Buisson, à Paris XVIe, le diplomate israélien Yacov Barsimantov est assassiné dans son immeuble.

– 3 octobre 1980: rue Copernic, à Paris XVIe, une bombe dissimulée dans la sacoche d’une moto explose devant la synagogue, faisant 4 morts et 9 blessés.

– 27 mars 1979: rue Médicis, à Paris VIe, une explosion fait 33 blessés dans un foyer israélite, au lendemain de la signature du traité de paix israélo-égyptien.

– 20 mai 1978: à l’aéroport d’Orly, trois hommes ouvrent le feu dans la salle d’embarquement de la compagnie El Al, faisant 4 morts et 5 blessés. Attentat revendiqué par une organisation libanaise inconnue «Les fils du Liban».

– Nous sommes pendant le seconde guerre mondiale, la SNCF complice de l’époque  transportera vers Auschwitz les Juifs raflés par les Français et livrés aux Allemands.

La liste ne se terminera pas, car elle est interminable, mais alors pourquoi [intlink id= »3539″ type= »post »]Douce France regardes tu Israel comme un pays agressif[/intlink], lorsque toi tu es complice de tous ces actes contre la communauté juive ? L’antisionisme est l’antisémitisme d’aujourd’hui.

Ce n’est pas une minute de silence qui suffira pour taire notre colère.

🟦 ANNONCE 🟦