Une « solution » pour stopper le car-jacking.en Judée et Samarie…

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Après une série de braquages ​​de véhicules impliquant des voitures conduites par des femmes en Judée et Samarie, les autorités locales ont décidé de mettre un mannequin habillé comme un soldat dans le siège passagé pour conjurer les terroristes.

Les mannequins sont censés donner l’impression que les femmes ne voyagent pas seule, mais avec un soldat, réduisant ainsi la chance de car-jacking.

Au cours des dernières semaines au moins un réseau de crime a été décelé à travers la Cisjordanie, en ciblant les véhicules israéliens tandis que les conductrices étaient encore à l’intérieur. La police a dit que 13 incidents de ce genre ont eu lieu dans les deux dernières semaines, certains à Hébron et d’autres en Cisjordanie.

Dans tous les incidents, la méthode utilisée était semblable: Un véhicule à l’avant de la voiture de la femme  qui l’immobilise et les voleurs arabes l’a font sortir, et sa voiture est volée après une menace de couteau.

Lundi, un Palestinien de 23 ans, a été arrêté alors qu’il tentait de voler une voiture d’un policier en civil près de Qalqilya.

Miri Weitzman, une résidente de l’un des villages voisins dont la voiture a été volée, a rapporté il y a 10 jours :

« je rentrais du travail, tout d’un coup une voiture blanche avec une plaque d’immatriculation (israélienne) de couleur jaune me dépassa et m’a bloqué la route. J’ai compris quelque chose de mauvais m’arrivait, mais tout cela est arrivé si vite.

 

« J’ai appelé mon mari lorsque deux jeunes hommes sont sortis. L’un d’eux a brisé la fenêtre à côté de moi, l’autre a ouvert la porte, saisi mon téléphone tout en criant vers moi avec un accent arabe» tu veux mourir?  » et il me jeta sur la route, »

 

« Puis ils sont entrés dans ma voiture et m’ont  laissé sans rien, sans voiture ou un téléphone ou même la capacité de communiquer avec n’importe qui.J’ était seule dans un endroit isolé dans l’obscurité.

 

« Heureusement, mon amie est venue dans une voiture et ma sauvé, » Weitzman ajouté. « Je suis resté dans le milieu de la route en agitant les bras. J’ai été interrogé pendant plusieurs heures le jour suivant et on m’a dit que la police considère comme un crime très grave ce genre d’incident »

 

Apparemment, l’armée israélienne n’est pas à ces endroits, et le Conseil Régional de Shomron a pris des mannequins pour remplacer ce manque de surveillance afin de protéger la conduite des femmes juste au cas où…