Le commandant des forces amĂ©ricaines au Moyen Orient a dit qu’il est venu Ă  la conclusion que le dĂ©ploiement du porte avions Abraham Lincoln au nord de la mer d’Arabie et d’autres Ă©quipements ont permis de rĂ©duire les menaces iraniennes.

Le porte-avions américain Abraham Lincoln, accompagné de destroyers navals, de forces de combat et d’environ 70 avions ont dissuadé les Iraniens d’attaquer les forces américaines ou les navires marchands dans la région du Golfe.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Si les Etats-Unis n’avaient pas renforcĂ© leur prĂ©sence militaire, il y aurait eu une attaque iranienne », a dĂ©clarĂ© le commandant du commandement central dans un discours sur le porte-avions Abraham Lincoln ancrĂ© dans les eaux internationales.

Début mai, le général Frank Mackenzie a cherché à envoyer des bombardiers, des soldats et un système de défense aérienne dans la région après avoir identifié des menaces « spécifiques » contre les forces et les intérêts de la coalition en Irak et ailleurs.
Le gĂ©nĂ©ral Mackenzie a dĂ©clarĂ© lors d’une tournĂ©e dans la rĂ©gion cette semaine que le renforcement rapide de l’armĂ©e amĂ©ricaine dans la rĂ©gion avait maintenant rĂ©duit la menace iranienne, mais a rappelĂ© que les dangers posĂ©s par TĂ©hĂ©ran sont toujours rĂ©els et que l’attaque pourrait ĂŞtre imminente.

« Nous pensons que les mesures que nous avons prises ont un effet très positif sur la réduction des menaces », a déclaré Mackenzie.
Mais le général n’est pas satisfait de cela et envisage d’augmenter ses capacités militaires pour que les États-Unis disposent «d’un pouvoir de dissuasion crédible et à long terme dans la région».

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.