Une enquête complète sur l’état actuel de l’antisémitisme en France révèle des données très inquiétantes. 74% des Français affirment que l’antisémitisme est courant en France – 20% savent que l’antisémitisme est très répandu, et 54% savent qu’il est assez courant.

Par rapport à la situation d’il y a dix ans, 56% des répondants estiment que l’antisémitisme est plus grave aujourd’hui, 35% affirment que l’état du phénomène reste similaire à la situation d’il y a dix ans et seulement 9% estiment que l’antisémitisme s’est affaibli.

L’enquête a également examiné les attitudes des Français envers l’anti-israélisme anti-israélien : 61% disent que les antisémites répandent leurs idées en critiquant Israël plutôt que les juifs. Cependant, 36% des répondants, soit plus d’un tiers, estiment que la disparition de l’Etat d’Israël peut être souhaitée sans être antisémite.

L’enquête, commandée par le Conseil des organisations juives de France à l’occasion du 15e anniversaire de l’assassinat d’Ilan Halimi par un musulman, a révélé que de l’avis des Français, l’antisémitisme était très répandu parmi les musulmans du pays. 41% des personnes interrogées estiment que l’antisémitisme est très répandu parmi les musulmans et 41% affirment que la haine des juifs est assez courante chez les musulmans. 72% des personnes interrogées estiment que l’antisémitisme est très ou assez courant chez les immigrés et les personnes issues de l’immigration.

Les résultats suggèrent que l’antisémitisme est assez répandu parmi les couches les plus jeunes de la population française (42%). Malgré les estimations de l’ampleur de l’antisémitisme parmi la population musulmane du pays, 72% pensent que l’antisémitisme est très répandu parmi les partis de droite radicale en France, contre 38% qui placent l’antisémitisme parmi la gauche radicale.

Publicité 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE