A une époque où l’antisémitisme est à la hausse, pourquoi les antisémites noirs bien connus obtiennent-ils un laissez-passer ?

Au contraire, on pourrait penser que les Noirs pourraient choisir de marcher aux côtés des juifs. Après tout, les deux ethnies partagent un lien commun de persécution.

Pourtant, comme le soulignait le commentateur conservateur Larry Elder, lui-même un homme de race noire, en 2002, un sondage commandé par la Ligue anti-diffamation « a révélé que les Noirs étaient trois à quatre fois plus susceptibles d’être antisémites ».

Cynthia McKinney, D-Ga., Membre du Congrès noir, exhorte les États-Unis à repenser leur soutien à Israël. Le révérend Jesse Jackson, qui avait autrefois appelé les Juifs «Hymie» et New York «Hymie-ville», exige maintenant que George Bush assure la sécurité du dirigeant de l’Autorité palestinienne, Yasser Arafat.
[…]

Récemment, Louis Farrakhan, de la Nation of Islam, a comparé le «sort tragique» des Américains noirs à celui des Palestiniens, notant que les Noirs «étaient dans la même situation». Farrakhan exagère également le rôle juif dans l’esclavage Le judaïsme est une «religion de gouttière».

C’était avant que quiconque ait entendu parler de Barack Obama, un étudiant en théorie critique de la race dont le mentor reconnu était un prédicateur antisémite. Bien entendu, rien de tout cela ne l’empêcha d’être assermenté à titre de quarante-quatrième président de la nation.

Tout cela nous ramène à la question de titre de ce message, qui m’est venue à la suite de la récente publication dans le Sunday Book Review du New York Times d’une interview avec Alice Walker, lauréate du prix Pulitzer.

 

Pour rester informé 24/24, un seul clic ! 

 

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

1 COMMENT

  1. La jalousie la haine l inculture tt cela de façon irraisonnée est le point commun entre ts les antisemites ou grosses merdes à visage humain