Après les accusations en Jordanie affirmant que la gardienne iranienne était un homme, la sportive rompt le silence

Le journal londonien Arab Arab 21 a rapporté vendredi que la gardienne iranienne de l’équipe féminine de football, Zahara Kadai, réfute les allégations de la Jordan Football Association selon lesquelles elle n’est pas une femme.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Selon le journal, la gardienne a déclaré qu’elle entendait poursuivre l’association jordanienne pour harcèlement, à la suite de ce qu’elle appelle « une remise en cause de sa féminité ». Kadai a expliqué que tous ses péchés n’étaient « pas beaux », ce qui a gravement porté atteinte à sa dignité. « Je suis une femme, c’est du harcèlement », a-t-elle déclaré dans une interview.

Plus tôt cette semaine, il a été rapporté que l’Association jordanienne de football soupçonne la coéquipière iranienne de spéculer qu’elle n’est pas du tout une femme, mais un homme. Il a en outre été signalé que ce n’était pas la première fois que l’équipe féminine iranienne était accusée d’impliquer des hommes dans son équipe.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦