Charley Rimon, le sauveteur vétéran à Ashdod et l’un des plus anciens en Israël.  Depuis 30 ans, il est directeur de la station de sauvetage de Tu Beach.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Vers 7h30 du matin, Rimon a visité la partie sud de la citadelle et a vu une main s’agitant et appelant à l’aide depuis l’eau. Il a sauté dans l’eau, et a sauvé la femme d’une noyade certaine alors que la plage était vide, son partenaire, qui dérivait également, a réussi à sortir seul de la mer.

La femme, Morena, a écrit aujourd’hui une lettre de remerciements qu’elle a envoyée au directeur général de la municipalité Ilan Ben-Adi. « Evening », elle écrit : « Je suis allée avec mon partenaire dans l’eau et en un court moment, nous avons été pris dans un fort courant. Même si nous étions très près de la plage, mon partenaire et moi avons commencé à partir à la dérive en nous éloignant du rivage. Bien que j’ai été enseignante de natation dans le passé, je ne pouvais pas avancer d’un centimètre et à la fin j’étais si faible que la mer a commencé à me tirer de plus en plus sous l’eau. Heureusement, à ce moment-là, Rimon est arrivé et m’a sortie de l’eau et en une minute et demi j’étais dehors. Hier, il m’a vraiment sauvé la vie!

courant baine surf prevention

La municipalité souligne que même dans les eaux peu profondes qui semblent sûres, il y a un risque d’être emporté. Il est interdit d’entrer dans la mer si il n’y a pas de sauveteurs sur la plage. Si vous êtes pris dans le courant à la suite d’un flux récurrent, il est très difficile de le combattre. Vous devez nager sur le côté, hors de ce courant, puis nager vers la rive.

Certaines fois, la mer semble calme, mais il y a un grand danger. La source de l’eau courante coule vers la rive et s’infiltre vers la mer.

Quelques conseils si vous êtes dans cette situation :

1 – Une baïne emporte généralement les personnes vers le large. Le conseil classique est de se laisser emporter et de s’échapper du courant une fois que celui-ci s’atténue. Encore faut-il être un suffisamment bon nageur et surtout ne pas paniquer quand on se retrouve emporté loin de la côte.

2 – Nager parallèlement à la côte pour sortir aussi vite que possible du courant et rejoindre une zone de déferlement des vagues. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, c’est là où cassent les vagues que l’on est le plus en sécurité (les vagues ne cassent pas dans la baïne).

3 – Comme tous les courants ne fonctionnent pas de la même façon, il n’est pas possible de donner un conseil qui serait valable dans tous les cas de figures. Une chose est sûre : il ne faut pas chercher à nager à contre-courant, au risque de s’épuiser avant l’arrivée des secours. Il faut avant tout économiser son énergie. Il faut essayer de comprendre là où le courant veut vous amener et sortir de la zone aussi vite que possible. Mais le courant reste le maître, et rien ne sert de lutter contre lui.

Exemple pour la France (mais la mer Méditerranée est aussi en Israël)

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️