Chaos à l’aéroport Ben Gourion : Environ 80 contrôleurs des frontières ont démissionné

Sommes-nous en route vers le chaos à l’aéroport Ben Gourion ? Pour la première fois, 80 contrôleurs des frontières ont récemment envoyé des lettres de démission à la direction. Cela représente un quart de l’effectif, ce qui pourrait entraîner de graves perturbations à l’aéroport si tout le monde démissionne.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« La formation des contrôleurs frontaliers prend environ deux ans, il n’y a personne pour les remplacer », a déclaré Shani Shabatov, président du comité des travailleurs et de l’aéroport Ben Gurion. « Les fardeaux et les retards qui en résulteront, ne sont pas de notre responsabilité. C’est en raison de la situation que nous a amenée ici à cause de l’État. Nous sommes épuisés. »

Cette démission massive intervient après une bataille longue et continue dans un nouveau système de calcul horaire entré en vigueur en mars dernier. Les employés ont déclaré que le système avait provoqué un désordre total. En conséquence, ces travailleurs gagnaient des centaines de shekels en moins d’un mois. Dans la documentation provenant d’une réunion de travailleurs, vous pouvez voir le PDG de l’autorité de l’immigration, Shlomo Moore Yosef, quitter l’endroit lorsqu’il doit donner des réponses.

En revanche, le président de la Fédération de la fonction publique, Ariel Jacoby a déclaré : « Le ministère des Finances doit aller au fond des choses et vous donnez tout ce que vous méritez. Si le Trésor veut un gâchis à Ben Gourion, il l’aura. « 

L’Autorité de la population et de l’immigration a déclaré :

Publicité 

«Certaines plaintes des travailleurs font l’objet d’un procès. Un comptable a récemment été chargé d’examiner le mode de paiement. Nous ne reconnaissons pas les indemnités de licenciement et nous ne pourrons donc pas régler le problème. Cependant, chaque année, les diplômés quittent leur emploi à la fin du contrat. Un nouveau processus d’embauche est en cours. « 

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦