Conclusion d’une étude mondiale : l’utilisation de la chloroquine augmente la mortalité des patients au COVID-19

L’expérience clinique mondiale acquise au cours des quatre mois de la pandémie de COVID-19 montre que les antipaludiques utilisés dans la ville de Marseille mais aussi aux Etats Unis comme le meilleur médicament contre le coronavirus augmente la mortalité chez les patients.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les auteurs d’une étude de synthèse publiée dans la revue Lancet ont résumé les publications sur les résultats de l’utilisation de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine (isolément et en association avec d’autres médicaments) dans le traitement des patients dont le diagnostic de COVID-19 a été confirmé en laboratoire dans 671 hôpitaux sur six continents du 20 décembre 2019 au 14 avril 2010.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Dans les publications de cette période, des données sur le traitement de 96 032 patients atteints de COVID-19 sont présentées, dont 14 888 ont reçu de l’hydroxychloroquine ou de la chloroquine à partir des premiers jours de la maladie (dans les 48 heures après le diagnostic). 81 144 patients qui n’ont pas reçu d’antipaludiques constituent le groupe témoin.

Dans les quatre groupes de patients ayant reçu de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine, la mortalité, compte tenu des facteurs de risque (âge, maladies de fond, tabagisme, obésité, etc.), était significativement plus élevée que dans le groupe témoin, où elle était de 9,3%.

Après traitement à l’hydroxychloroquine, 18% des patients sont décédés, après traitement à la chloroquine – 16,4%. Avec une combinaison de ces médicaments avec d’autres, la mortalité était encore plus élevée.

Seulement 0,3% des patients qui n’ont pas reçu d’antipaludiques souffraient d’arythmies ventriculaires pendant l’hospitalisation (la perturbation du rythme cardiaque la plus dangereuse). Lorsque l’hydroxychloroquine a été utilisée en association avec du macrolide (une classe de médicaments à laquelle appartient l’antibiotique azithromycine), des arythmies ventriculaires mortelles sont apparues chez 8,1% des patients.

Malgré le manque de données scientifiquement prouvées sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le traitement des infections à coronavirus, le président américain affirme que ce médicament est un traitement très sérieux et qu’il prend lui-même de l’hydroxychloroquine quotidiennement pour la prévention.

Le Pr Raoult a été l’un des premiers a lancer ce traitement qui a fait beaucoup de bruits aussi dans les médias français.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦