Des centaines de personnes sont venues ce soir (lundi) à une manifestation de soutien aux soldats de Tsahal et aux forces de sécurité et ont appelé le Premier ministre Netanyahu à laisser Tsahal gagner et à poursuivre la campagne militaire jusqu’à l’écrasement complet de l’organisation terroriste du Hamas et des émeutiers arabes à travers le pays.

Les manifestants, venus de toutes les régions du pays, y compris des villes mixtes qui ont subi un terrorisme massif, ont exigé un traitement immédiat de la terreur qui fait rage dans les villes mixtes, le démantèlement immédiat des nids terroristes, le renversement du Hamas et le retour des soldats de Tsahal portés disparus sous l’emprise du Hamas.

Parmi les organisations du camp national qui ont participé à la manifestation, on peut trouver: le mouvement « If You Will », Israel Sheli, le quartier général des habitants de Ramle, la communauté de Lod, Ariel, Nahala, le forum « Choosing a Life » du familles endeuillées, et plus encore.

Matan Peleg, président du mouvement If You Will, a déclaré lors de la manifestation: «Le Premier ministre et les autres décideurs doivent comprendre que la politique de report a lamentablement échoué. Le fait d’éviter de traiter la quantité d’armes illégales dans le secteur arabe, d’éviter de traiter le phénomène de la palestinisation dans le secteur arabe, y compris la crainte de faire face à l’intensification du Hamas – sont les mêmes menaces. Si nous continuons à éviter cela, nous nous retrouverons dans une guerre civile. Sinon aujourd’hui, ou dans cinq ans. C’est ecrit.

« Nous appelons à une opération pour collecter toutes les armes illégales, déposer de sérieux actes d’accusation contre les participants aux émeutes, détruire tous les hauts responsables du Hamas et l’infrastructure de l’organisation terroriste. »

Publicité 

Harel Shoham, membre du conseil municipal de Ramla et chef du personnel des résidents de Ramle, a déclaré lors de la manifestation: « Cette campagne de délégitimation ne peut pas continuer. Depuis près d’une semaine maintenant, nous souffrons de coups de feu, d’explosions, d’incendies criminels et de lancé de pierres. c’est du vrai terrorisme. Comme d’habitude on accuse les  » colons « .
Nous sommes en faveur de la coexistence, mais la coexistence n’est pas d’un seul côté car de l’autre, nous sommes de la chair à canon depuis plusieurs années.  » La paix ne se fait pas dans le pardon imaginaire en présence d’un seul camp. Excusez-vous, payez les dommages-intérêts, désarmez vous et puis il y aura de quoi parler.  »

Abramovich, de Lod a déclaré: « Dans la communauté juive de Ramat Eshkol, nous avons appris au fil des ans à vivre avec nos voisins arabes ensemble et séparément. Nous pensions que nous étions dans un endroit qui donne de l’espoir à l’Etat d’Israël, nous montrons comment coexister. Nous avons vu les vrais visages de nos voisins. Notre quartier a été incendié! Nous avons évacué des blessés dans une fusillade et un coup de couteau, la situation est très délicate et explosive et peut s’enflammer à tout moment. Les Arabes stockent toujours des armes dans la mosquée sous forme de tiges, de couteaux et de pierres.

Je ne peux actuellement pas ramener mes filles chez elles ! »S’il n’y a pas d’action significative pour éradiquer les criminels ici à Lod, pour collecter les armes illégales, pour rétablir la paix, tout l’Etat d’Israël sera en difficulté. »

Nadav Klinger, représentant du quartier général de lutte de Lod: « J’appelle Bibi à ne pas cesser de continuer l’operation pour enlever toutes les armes illégales à Lod. »

Rabbi Pinchas Etzion Directeur pédagogique de l’école préparatoire Bnei David : Ne revenez pas sans les garçons à Gaza. Ils essaient de nuire à la dignité d’Israël et nous disons que le peuple d’Israël est bien vivant et continuera de s’intensifier. .. Nous sommes revenus ici pour rester et nous soutenons le chef d’état-major dans la victoire. Et nous gagnons en ramenant les garçons.  »

Sarah Hatzni Cohen, présidente de My Israel: «Le gouvernement israélien a abandonné les habitants des villes impliquées. Nous exigeons la fin de cette omission, non par un silence momentané mais par une action efficace, la collecte d’armes illégales et l’imposition de lourdes sanctions aux émeutiers arabes.
Nous ne nous reposerons pas tant que nos frères et sœurs ne pourront pas vivre dans leur maison dans la paix et la tranquillité.  »

Boaz Kukiya, le lieutenant-colonel Bamil et le père de Ron Hayad, membre du forum « Choosing a Life » des familles endeuillées et des victimes du terrorisme, ont déclaré lors d’une manifestation que « je renforce le gouvernement israélien et les forces de sécurité dans cette guerre contre les ennemis du pays et à l’étranger.

L’État, avec ses trois pouvoirs, doit lutter contre le terrorisme et la criminalité dans la société arabe, au même niveau que la sécurité nationale. Il faut un effort maximal qui réduira le terrorisme et la criminalité et sauvera la vie de civils.  »

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews