Les Nations Unies ont pr√©venu que plus de 30 000 personnes avaient √©t√© d√©racin√©es de leurs foyers dans la province √† cause des attaques des forces arm√©es d’Assad et de la Russie, qui n’ont pas encore lanc√© une offensive totale.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Plus de 30 000 personnes ont fui leurs maisons dans la province d’Idlib, au nord-ouest de la Syrie, √† cause de l’attentat √† la bombe contre le r√©gime et ses alli√©s, a d√©clar√© lundi un responsable de l’ONU. Apr√®s trois dans lequel les dirigeants russes, iraniens et turcs n‚Äôont pas trouv√© de solution √† la crise, le ministre turc de la D√©fense, Holosi Akar, a appel√© √† un cessez-le-feu imm√©diat.

Le nouveau coordonnateur des op√©rations humanitaires de l’ONU, Mark Loaokok, a averti qu’une attaque globale Idlib pourrait provoquer la pire catastrophe humanitaire du 21√®me si√®cle. Vous avez besoin de trouver des moyens pour faire face √† ce probl√®me √† Idlib afin que cette situation ne devienne pas une catastrophe humanitaire dans les mois √† venir avec la plus grande perte de vies humaines du 21√®me si√®cle ¬ę¬†, a-t-il d√©clar√© √† la presse √† Gen√®ve.

Il a reconnu qu’il y avait beaucoup de combattants dans le district, y compris des terroristes, mais a ajout√©: ¬ę¬†Il y a 100 civils, la plupart des femmes et des enfants, pour chaque combattant d’Idlib.¬†¬Ľ Il a d√©clar√© que les civils √©taient ¬ę¬†gravement en danger¬†¬Ľ parce qu‚Äôils n‚Äôavaient nulle part o√Ļ se rendre apr√®s le retour de Bachar Assad dans la majeure partie du pays.

Environ trois millions de personnes vivent à Idlib, dont la moitié ont fui d’autres régions de la Syrie depuis le début de la guerre.
La Russie, qui soutient le r√©gime d’Assad, affirme que le gouvernement syrien a le droit de reprendre le contr√īle de la province frontali√®re avec la Turquie et de le purger la r√©gion des ces ¬ę¬†terroristes¬†¬Ľ.

La Turquie, qui soutient les rebelles, tente de parvenir √† une entente avec la Russie et l‚ÄôIran afin de s√©parer les combattants de l‚Äôopposition de ceux des organisations djihadistes, comme Tahrir al-Sham. Ce dernier √©tait autrefois appel√© Jibat a-Nusra et √©tait li√© √† Al-Qa√Įda et constitue la force la plus forte √† Idlib.

L’Occident craint qu’Assad utilise des armes chimiques pour ma√ģtriser les rebelles, comme il l’a fait sur d’autres fronts en Syrie. Des responsables am√©ricains ont d√©clar√© au Wall Street Journal que le pr√©sident syrien avait approuv√© l‚Äôutilisation du gaz de chlore contre les rebelles. Le gaz est autoris√© √† l’usage civil et il est beaucoup moins meurtrier que le sarin, dans lequel l’arm√©e d’Assad a utilis√© des attaques chimiques dans les banlieues de Damas et d’Idlib en avril de l’ann√©e derni√®re.

Les deux attaques ont abouti à une réaction militaire américaine et le gouvernement Trump menace de réagir rapidement en cas de massacre de civils. Cependant, les mêmes sources ont déclaré que Washington pourrait également recourir à des sanctions économiques en cas d’autre attaque non conventionnelle.

Ce soir, le conseiller à la sécurité nationale John Bolton a averti que les Etats-Unis, avec la Grande-Bretagne et la France Рqui l’avaient rejointe lors de la dernière attaque en avril Рavaient accepté une réponse plus large en cas d’utilisation d’armes chimiques.

Une remarque √† faire sur cet article ? Notre site existe gr√Ęce √† une √©quipe de b√©n√©voles, voulez vous en faire partie ? √ɬĘ√ā¬Ě√ā¬£√ɬĮ√ā¬ł√ā¬Ź

‚Ě£ÔłŹ¬†SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS¬†‚Ě£ÔłŹ