Israël a achevé la création d’une barrière à la frontière avec la bande de Gaza : 65 km de fer, de béton et de capteurs

Le ministère israélien de la Défense a annoncé l’achèvement de la construction d’un tunnel-barrière autour de la bande de Gaza. L’un des plus grands projets du département militaire a été lancé il y a trois ans et demi. La nécessité de développer et de construire une barrière souterraine contre les tunnels du Hamas a été reconnue après l’opération Tsuk Eitan à l’été 2014.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Équipé de puissants capteurs, un mur souterrain, des clôtures aériennes et des barrières marines entourent la bande de Gaza sur 65 km. Le système comprend des équipements et des corps de contrôle sur toute la longueur de la frontière avec le secteur. Le ministre de la Défense Benny Gantz a assisté à la cérémonie d’achèvement.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

« C’était le projet le plus important et le plus difficile auquel nous ayons eu à faire face. L’opération d’ingénierie la plus complexe, qui ne s’est jamais produite dans le monde, est une gigantesque barrière souterraine », a déclaré le général de division Eran Ophir, chef de l’administration des frontières. Il a ajouté que pendant la période de construction, il y avait eu 15 opérations militaires et fusillades dans la zone frontalière. 1 200 travailleurs, pour la plupart étrangers, ont travaillé sous le feu. Selon lui, les constructeurs ont creusé 3 millions de mètres cubes de terrain, utilisé 2 millions de mètres cubes de ciment et 140 000 tonnes de fer.

La clôture supérieure s’élève à une hauteur de 6 mètres, la clôture maritime est équipée d’équipements pour empêcher la pénétration en Israël depuis la mer, de localisateurs, de capteurs et d’un système d’incendie télécommandé.

Publicité 

Le ministre de la Défense Benny Gantz a déclaré lors de la cérémonie que « cette barrière prive le Hamas de l’arme principale qu’il tentait de créer et place un mur de béton, de fer et de capteurs devant lui et la population du sud du pays ».

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦