Israel va interdire l’entrée à 20 organisations qui soutiennent BDS dont des ONG Juives

Selon la chaîne « Hadashot 2 », le ministère des questions stratégiques sous la direction de Gilad Erdan a fait transféré au ministère de l’Intérieur une liste de 20 organisations qui soutiennent la campagne « boycott, désinvestissement et sanctions » contre Israël (BDS), de sorte que les contrôles aux frontières pourraient empêcher l’entrée de ces activistes « ennemis » dans le pays.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’organisation juive américaine Jewish Voice for Peace («La voix juive pour la paix») est incluse dans cette  «liste noire» des organisations indésirables.

La loi permettant au ministre de l’Intérieur de fermer l’entrée d’Israël à ceux qui appellent au boycott et à des sanctions contre l’Etat juif a été adoptée en mars 2017. Dans les premiers mois, cette loi a été pratiquée contre des individus mais pas des ONG. En novembre, le ministre Aryeh Deri a refusé d’admettre une délégation parlementaire européenne de 20 personnes dans le pays dont une organisation juive qui tombe sous la sanction israélienne pour la première fois.

🟦 ANNONCE 🟦

Gilad Erdan a déclaré que l’établissement de la « liste noire » serait « une nouvelle étape dans la lutte contre BDS ».

La semaine dernière, le gouvernement a alloué un quart de milliard de shekels à ce combat.

Publicité 
 
🟦 ANNONCE 🟦