Après un mois de combats, sans savoir comment se portait son frère C, qui combattait à Gaza, le capitaine R., pilote d’hélicoptère de combat au sein de l’escadron 190, a réussi à parler à son frère – en contact.

“Nous sommes trois frères combattants, mon frère C est un réserviste et un combattant d’infanterie qui est à Khan Yunis depuis un mois. J’étais dans une helicoptere et soudain, un contact nous a dirigé vers un incident survenu dans son unité : des terroristes ont tiré avec un RPG sur un bâtiment abritant des combattants. Je savais que mon frère était dans le coin et mon cœur se serra. Je pensais à l’endroit où il se trouvait, mais j’essayais de ne pas y penser pour ne pas perdre ma concentration. ”

La discussion entre les deux freres : le pilote de chasse et son frere fantassin au centre de Gaza.

Une fois l’événement terminé, j’ai pris contact avec son régiment. “Je cherche C”, dis-je. Son commandant l’entendit et lui apporta le talkie-walkie. Nous avons réussi à parler pendant 40 secondes, cela faisait un mois que je n’avais plus de nouvelles de lui.”
C’est ainsi que se font entendre les voix de la connexion entre le pilote et son frère : « Je voulais transmettre que je suis ici maintenant dans les airs en train de l’aider . Je veille sur toi et je t’aime », a dit le pilote à son frère. . “Informe maman que tout va bien”, répondit le frère. “Chaque fois que j’envoie un missile ou un canon, je le dédie à vous et à vos amis”, a conclu le pilote.

“Dans ce contexte, nous parlons toujours dans la langue opérationnelle et officielle de Tsahal et tout ce que nous disons est sous forme de noms de code. Mon frère m’a entendu et m’a dit : “R*** tu entends ? C’est G !”, d’entendre soudain mon prénom au téléphone, dans la voix de mon petit frère, après un mois de silence, c’était excitant et incroyable. J’ai l’habitude de n’entendre que du langage opérationnel depuis trois mois et du coup mon petit frère dont je m’occupais. Rien qu’en entendant sa voix, le monde entier l’a entendu, tout le bataillon l’a entendu et s’est réjoui avec nous. Mes parents m’ont raconté que lorsqu’ils ont entendu l’enregistrement, ils se sont mis à pleurer en pleine rue”, raconte avec enthousiasme le pilote R.

Le capitaine N., pilote d’hélicoptère de combat de l’escadron 113, a eu un incident similaire avec son frère. Le frère Y. est réserviste dans une unité d’élite, située à Gaza. Le capitaine N. a également réussi à parler à son frère au téléphone lorsqu’il était au-dessus de Gaza, après un mois sans parler. “Mon frère était au sud de la bande de Gaza”, se souvient le capitaine N. “J’ai découvert quel était son canal de contact et j’ai essayé de le contacter jusqu’à ce qu’il réponde. C’était vraiment court, une minute et demie, mais c’était quand même excitant de lui parler après un mois sans parler. Je savais que c’était  également important que mes parents sachent qu’il allait bien et cela m’a rendu vraiment heureux qu’il me dise qu’il allait bien. Mes parents n’avaient pas eu de ses nouvelles depuis longtemps et ils étaient vraiment excités d’entendre les voix de notre relation. ”

Les hélicoptères Apache arrivés les premiers sur le champ de bataille
Hélicoptère Apache de l’Armée de l’Air

Des dizaines d’heures par semaine dans le ciel de Gaza

Depuis le début de la guerre, les hélicoptères de combat survolent le ciel de la bande de Gaza à tout moment, de jour comme de nuit. Les capitaines R. et N. volent des dizaines d’heures par semaine dans le ciel de Gaza et aident les forces terrestres face aux menaces des tirs antichar et des terroristes. “Nous aidons les forces terrestres avec tout ce dont elles ont besoin” ajoute le Capitaine N. “Qu’il s’agisse d’attaque ou de défense – S’il s’agit de nombreux incidents où des canons antichar sont tirés sur les troupes, ou sur des terroristes nous identifions et menaçons les combattants. Nous prenons contact avec le MP ou le Majd qui ont besoin de nous et agissons selon leur demande.”

Major N. et capitaine Y. (photo : porte-parole de Tsahal)
Capitaine N. et Capitaine Y Photo : porte-parole de Tsahal

Les hélicoptères de combat disposent de deux types d’armements : des canons, moins précis et destinés à effrayer les terroristes qui ne sont pas sortis à découvert, et des missiles précis, qui servent à éliminer les terroristes et à assister les forces.

Étant donné que l’armement des hélicoptères de combat est plus petit que celui des avions de combat, qui sont plus puissants, les hélicoptères attaquent souvent très près de nos forces – ce qui peut également conduire à des tirs bilatéraux. Le capitaine R. décrit la prudence et la peur d’une telle situation : « Vous devez être au maximum de votre concentration tout le temps, il n’y a pas de place pour l’erreur. Il vaut mieux rater les terroristes et les attraper le lendemain que de nuire à nos forces. Je préférerais rater les terroristes et ne pas prendre le risque de blesser notre soldat. »

Opération Dawn : un hélicoptère Apache de l’Air Force au-dessus d’une piste (Photo : Reuters)
Un hélicoptère Apache de l’Air Force au-dessus de la bande de Gaza Photo : Reuters

La situation se complique lorsque les forces sur le terrain signalent un contact alors qu’elles sont au milieu d’une bataille et ne donnent pas de rapport précis. Dans un tel cas, les pilotes doivent comprendre eux-mêmes la situation. “Nous sommes en contact avec le Majd ou le commandant qui nous rapportent ce qui se passe. Parfois il y a des cris dans la communication et le chaos, et nous devons automatiquement nous adapter à la situation même s’il n’y a personne à qui parler, car les soldats sont en plein combat”, explique le capitaine N., pilote d’hélicoptère de combat au sein de la 113e escadrille.

 

Un hélicoptère de combat tire au-dessus de Jénine
Un hélicoptère de combat tire

“Voler au-dessus des troupes en sachant que mon frère est sur le terrain renforce encore plus la raison pour laquelle je suis là”, souligne le capitaine N. “L’inconvénient est que je sais ce qu’est le combat et que je comprends les dangers dans lesquels il se trouve parfois. Je me suis demandé si j’aimerais être celui au-dessus de lui et l’aider lors d’une rencontre avec des terroristes et je ne sais pas si je le ferais. ” Que ce soit heureux ou pas. Ce qui est sûr, c’est que je sens que toutes les années de préparation m’ont bien préparé à être vif et à savoir voler, attaquer et assister les troupes de la meilleure façon. ”

“J’ai commencé à réfléchir à sa situation par rapport à ce que je fais actuellement. Le fait qu’il soit là m’aide à me connecter à la mission, à savoir que s’il avait besoin de moi, je pourrais être là pour lui”, conclut le capitaine N.



La Roulotte du Hayal organise et cuisine et nourrit les soldats à la frontière de Gaza. Il y a beaucoup de réservistes et ils n’ont aucun organisme de financement et tous les bénévoles de la Roulotte du Hayal ne reçoit pas de salaire. Tous sont bénévoles et le font pour les soldats uniquement !! Ils nous faut des dons et le nombre de soldats qui ont besoin de nourriture chaude et cuite à la maison ne fait qu'augmenter , et avec cela les dépenses. Frères, remplissons leurs réfrigérateurs, aidons-les à continuer à nourrir les guerriers du front sud avec de la nourriture faite maison.👏 Chaque shekel donné va à 100 % aux soldats Cliquez ici et devenez partenaire : 👇👇👇

Pour faire un don par Paypal ou CB , cliquez sur le bouton "Faire un don" par PAYPAL OU CARTE BANCAIRE :

 

REJOIGNEZ NOUS

Vous pouvez nous joindre sur notre canal Telegram afin de mettre fin à la censure sur Facebook qui vous empêche de voir notre fil d'actualités depuis plus de deux années ! : https://t.me/infoisraelnews

De vous réabonner à ma timeline sur Facebook : https://www.facebook.com/alyaexpress/
De vous réabonner sur notre page Facebook :
De vous joindre sur notre Twitter : https://twitter.com/InfosIsraelNews
Ce sont les liens de tous nos sites d'informations :
Alyaexpress-News : https://alyaexpress-news.com/
Infos Israel.News : https://infos-israel.news/
Rak Bé Israel : https://rakbeisrael.buzz/
CQVC.online : https://cqvc.online/
La Roulotte du Hayal : https://sosnetivot.com/
 
Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/