Jérusalem : Les archéologues découvrent un « poids de triche » de la période du second temple prouvant l’exactitude de la Thora

Les archéologues israéliens ont découvert un poids utilisé pour le commerce dans l’ancienne Jérusalem qui, selon les chercheurs, était utilisé pour tromper d’autres commerçants, rapporte le JPost.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Découvert dans la partie nord de la Cité de David adjacente à la Vieille Ville de Jérusalem et remontant il y a 2 700 ans à la période du Premier Temple, le poids n’est que de 12 mm. en hauteur et 14 mm. en diamètre. C’est le deuxième du genre à avoir été découvert à l’intérieur d’Israël. Taillée dans du calcaire dur, la trouvaille comportait des gravures impliquant qu’elle pesait deux gerah ou 0,944 gramme.

Pourtant, le poids ne pèse pas réellement deux gerah. Au lieu de cela, les chercheurs ont découvert qu’il pesait au moins 3,61 grammes, soit plus de trois fois plus.

Bien que cela puisse sembler étrange, Hagai Cohen Kolonimus et Eli Shukron de l’Université hébraïque de Jérusalem disent que l’explication probable est que quiconque a utilisé le poids dans le commerce l’utilisait pour frauder les gens.

Ces types d’escroqueries sont largement décrits dans la Bible, où ils sont durement découragés.

Publicité 

Vous ne devez pas avoir dans votre sac des poids alternatifs, plus grands et plus petits. (Deutéronome 25:13)

L’interdiction a été soulignée plusieurs passages plus tard :

Vous devez avoir des poids tout à fait honnêtes et des mesures tout à fait honnêtes, si vous voulez supporter longtemps sur le sol que Hachem votre Dieu vous donne. (Deutéronome 25:13)

Une autre citation de Proverbes dit :

Les faux poids sont une abomination pour Hachem ; Les échelles malhonnêtes ne sont pas correctes (Proverbes 20 :23)

Vous aurez un équilibre honnête, des poids honnêtes, un efah honnête et un hin honnête. Je suis Hachem ton Dieu qui t’ai délivré du pays d’Egypte. (Lévitique 19:36)

Les résultats complets de cette fouille seront publiés vendredi dans le cadre du livre de la Conférence de recherche de la Cité de David de l’Institut Megalim.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦