La France et les Etats-Unis discuteront de la question de la puissance maritime en faveur de la liberté de navigation à Ormuz

Le secrétaire américain à la Défense, Mark Asper, et son homologue français discuteront de la manière dont la marine française peut coordonner ses activités avec les Etats-Unis, a indiqué vendredi un haut responsable du département de la Défense des États-Unis dans le détroit d’Ormuz.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Nous reconnaissons que la France a intérêt à participer à la liberté de navigation et à apporter des capacités de navigation dans le Golfe. Nous cherchons des moyens de mobiliser et d’utiliser cet intérêt pour mieux nous aligner sur notre initiative  » , a déclaré le correspondant américain aux journalistes avant la réunion entre Asper et sa collègue française, Florence Parly.

La France avait précédemment exclu de se joindre à la coalition, dirigée par les États-Unis, une coalition de pays défendant les routes du commerce maritime contre les menaces posées par l’Iran dans le détroit d’Ormuz, au lieu de chercher à former une coalition dirigée par l’Europe.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Publicité 

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦