La seule médaillée olympique iranienne a déclaré sur les réseaux sociaux qu’elle avait quitté sa patrie parce qu’elle en avait assez d’être utilisée par ses autorités comme outil de propagande.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La championne de taekwondo Kimia Alizadeh qui a remporté une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Rio 2016, a laissé entendre dans un post Instagram qu’elle avait déménagé en Europe.

Elle a écrit sur un compte qu’elle utilise depuis un certain temps, mais il n’a pas été immédiatement possible de vérifier sa position.

« Personne ne m’a invité en Europe et je n’ai reçu aucune offre tentante. Mais j’accepte la douleur et les difficultés du mal du pays parce que je ne voulais pas faire partie de l’hypocrisie, du mensonge, de l’injustice et de la flatterie », a-t-elle déclaré.

Mahin Farhadizadeh, vice-ministre iranienne des Sports, a déclaré : « Je n’ai pas lu le billet de Kimia, mais pour autant que je sache, elle a toujours voulu poursuivre ses études en physiothérapie », a rapporté l’agence de presse semi-officielle ISNA.

 

Alizadeh a déclaré que les autorités de la République islamique avaient attribué son succès à leur gestion et au fait qu’elle portait le voile islamique, ce qui est obligatoire en Iran.
« Je suis l’une des millions de femmes opprimées en Iran… J’ai fait tout ce qu’elles m’ont dit et ordonné. Chaque phrase qu’elles ont ordonné, j’ai répété », écrit-elle.
« Aucun d’entre nous n’a d’importance pour eux, nous ne sommes que des outils. »

Elle a dit que si le gouvernement exploitait ses médailles politiquement, les fonctionnaires l’humilieraient avec des remarques telles que « Ce n’est pas vertueux pour une femme de se dégourdir les jambes ! »

Alizadeh a déclaré lors de sa médaille dans la catégorie 57 kg (125,6 lb) que cela l’avait rendue heureuse pour les filles iraniennes. Dimanche, elle a semblé déchirée par sa décision.

 

« Permettez-moi de commencer par une salutation, un adieu ou des condoléances », a écrit la jeune femme de 21 ans dans un post Instagram expliquant pourquoi elle faisait défection. « Je fais partie des millions de femmes opprimées en Iran avec lesquelles elles jouent depuis des années. »

La semaine dernière, 176 personnes, de nombreux Iraniens ayant la double nationalité, ont été tuées lorsque l’armée iranienne a abattu par erreur un avion de ligne ukrainien, et au moins 56 sont morts dans une bousculade lors des funérailles d’un commandant militaire iranien tué par une frappe aérienne américaine.

Alizadeh est la troisième plus grande sportive iranienne à avoir cessé de représenter le pays ces derniers mois.

En décembre, la Fédération iranienne des échecs a déclaré que le champion d’échecs le mieux classé, Alireza Firouzja, avait décidé de ne pas jouer pour l’Iran en raison de son interdiction informelle de concourir contre des joueurs israéliens.

Trois mois plus tôt, la Fédération internationale de judo a déclaré que le judoka iranien Saeid Mollaei avait refusé de rentrer chez lui par crainte pour sa sécurité après avoir ignoré les ordres de sa fédération nationale de se retirer pour éviter une éventuelle rencontre finale avec un Israélien.

Certains des lecteurs me disent qu'ils ne recoivent plus les notifications d'Infos Israel News et des autres sites comme Rak Be Israel ou CQVC, je vous ai fait cette petite vidéo pour vous aider à faire revenir les notifications de façon très simple ! 🙂 Bonne journée à tous !    



 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr