La frontière entre les États-Unis et le Mexique mesure environ 3 200 kilomètres. Douze millions de clandestins tentent de la traverser chaque année et plus 17 415 patrouilleurs la surveillent nuit et jour. Le coût total de cette protection est estimé à 2,7 milliards de dollars.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Récemment, les Etats-Unis ont fait appel à la compagnie israélienne Elta, filiale d’Israël Aerospace Industries (IAI), afin qu’elle installe des radars sophistiqués, conçus pour empêcher l’immigration clandestine et le trafic de drogue qui passe à travers sa frontière sud.

Pour assurer cette mission, le gouvernement américain a dépensé des millions de dollars afin de s’offrir le dernier petit bijou de la société israélienne (IAI), le radar  ELM-2112.

Celui-ci permet de détecter le mouvement d’un individu à plus de 5 kilomètres de distance.

ELM-2112 est un radar à émission conçu pour la surveillance terrestre et côtière, s’agit d’un nouveau radar de pointe à haute résolution présentant des capacités uniques. Grâce à sa technologie multi-faisceaux simultanés, il assure une surveillance continue et la détection instantanée de la cible sur une zone étendue.

Opérationnel quelles que soient les conditions météorologiques, ce radar détecte instantanément, assure la surveillance et la poursuite de toutes cibles en mouvement situés dans la zone concernée. Ces cibles pouvant être une personne qui marche, un véhicule en mouvement ainsi que diverses embarcations et bateaux en mer.

Le radar dispose de deux ou de quatre antennes planes stationnaires (non pivotantes) dont chacun couvre un secteur de 90°, soit respectivement une couverture totale de 180° ou 360°. La capacité de détection du radar ELM-2112 va jusqu’à 5000 mètres de distance pour repèrer un bateau pneumatique ou une petite personne en mouvement, et jusqu’à 10.000 mètres pour un petit voilier ou un véhicule en déplacement.

 

Des centaines de millions de dollars à la clef et des opportunités avec d’autres pays .

 

Une source a rapporté au magazine web en anglais « Israël Défense » que le choix du radar Elta par la US Border Patrol “représente pour Elta un marché potentiel de plusieurs centaines de millions de dollars.”

Il a été ajouté que des négociations sont en cours avec plusieurs pays “intéressés à combiner un radar spécial Elta avec les systèmes  existants de protection des frontières afin d’améliorer leurs capacités.”

 

 

L’Inde est très intéressée par la façon dont Israël protège sa frontière, des fonctionnaires indiens seront bientôt en Israël pour en apprendre davantage sur ces technologies. Pas étonnant qu’un pays comme l’Inde s’intéresse à de tels systèmes. En effet, sa frontière avec son voisin pakistanais est longue de 2 912 kilomètres.

Ces dernières semaines, des représentants de plusieurs pays ont visité la frontière américano-mexicaine pour voir le fonctionnement du système Elta.

Source : Vanessa Lamaire – publié sur Siliconwadi.fr

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !