Le chauffeur arabe qui a tué un juif à Mea Shearim dit qu’il a agit pour sauver sa vie d’un lynchage

Le chauffeur de la voiture-navette qui a tué hier soir (dimanche) un juif à Mea Shearim en fonçant sur lui dans une foule excitée, est de Jerusalem Est. Il a été libéré de l’hôpital et il est actuellement interrogé par la police. Selon une source impliquée dans l’enquête, le chauffeur affirme : « j’ai été attaqué de toutes parts. J’ai été exposé à un lynchage brutal, battu et frappé. Je n’avais pas l’intention d’écraser qui que ce soit. J’ai essayé de sauver ma vie alors je me suis enfui et c’est moi qui ai appelé la police pour me rendre. Je me suis retrouvé dans cette situation. Ils ont reconnu mon apparence d’Arabe et m’ont attaqué. »

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

Le chauffeur est le fils d’un habitant de Jérusalem-Est qui a été tué dans un attentat à la voiture piégée dans la ville en 2014. Son père a été arrêté par la police après avoir été soupçonné d’avoir perpétré l’attaque, et sa mort a été déterminée à l’hôpital. L’oncle du chauffeur, qui était avec lui à l’hôpital, a déclaré : « Cet incident nous a rappelé l’attaque de 2014 au cours de laquelle mon frère est mort. La police a arrêté mon frère à l’époque parce qu’ils le soupçonnaient d’être un terroriste simplement parce qu’il est un Arabe. Mon neveu avait peur de ce qui lui arriverait. Comme mon frère, il a été emmené ce matin à trois heures avec les mains et les pieds menottés. »

Selon des témoins oculaires, avant la tragédie, beaucoup auraient crié «arabe, arabe». De nombreuses personnes se sont rassemblées autour du véhicule et des pierres ont été lancées dessus. Le conducteur a tenté de reculer et, après avoir échoué, a tenté d’avancer. Plusieurs émeutiers ont ouvert la portière de la voiture, puis le conducteur a de nouveau roulé en avant et a écrasé l’homme, qui venait d’un véhicule garé. Après l’accident, ils ont tenté de mettre le feu au véhicule.

«Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, il était allongé sur le trottoir près de l’avant du véhicule utilitaire, inconscient et souffrant d’une grave blessure au haut du corps», ont déclaré les ambulanciers de MDA qui ont soigné l’homme blessé. Nous l’avons placé dans une unité de soins intensifs et l’avons évacué à l’hôpital tout en continuant à effectuer des opérations de réanimation lorsque son état est critique.  » Mais l’homme est décédé peu de temps après.

Publicité 

Peu de temps auparavant, non loin des lieux, des habitants du quartier avaient jeté des bouteilles, des pierres et des feux d’artifice sur des véhicules dans le parking du bâtiment du ministère de l’Éducation, auquel assistaient à l’époque les ministres, Israël Katz et Yoav Galant, à la fin d’une conférence de presse.  L’un des véhicules a été endommagé. Certains des émeutiers ont secoué la porte d’entrée du bâtiment et ont crié : « Nazis, sortez. »

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE