Le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, a dit qu’il était « consterné » par la résolution adoptée par le Conseil de sécurité des Nations Unies contre les implantations israéliennes, car elle était « déconcertante et regrettable » . De plus la décision des États-Unis de s’abstenir plutôt que d’appliquer son veto est encore plus choquant.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« Cette décision regrettable prise par le Conseil de sécurité ne fait rien pour renforcer le rôle des Nations Unies dans la résolution du conflit au Moyen-Orient, et une fois encore ne cherche à juste condamner Israël », a déclaré Lauder. « Il est choquant que quatorze des quinze membres de ce conseil ont voté en faveur de la résolution ».

« Il est également déconcertant et regrettable que les États-Unis, le plus grand allié d’Israël, a choisi de s’abstenir plutôt que d’imposer son veto à ce texte contre-productif. La politique américaine a longtemps été pour la paix au Moyen-Orient et a toujours compris quelle devait être négociée directement entre les parties, et non imposée de l’extérieur par un organisme international. Ceci est conforme aux résolutions de l’ONU exigeant des négociations directes « .

Le président du Congrès juif mondial a déclaré: «Un accord de paix ne peut être imposé de l’extérieur, mais atteint par des négociations bilatérales entre Israéliens et Palestiniens.

«Israël a prouvé à maintes reprises qu’il est prêt à entamer des négociations en vue de mettre fin à ce conflit, mais les Palestiniens, au lieu de venir à la table de négociation, ont imposé de nombreuses conditions préalables, en particulier sur la question es implantations. Il est regrettable que les Nations Unies, plutôt que de jouer le rôle de courtier honnête, prennent parti, avec un accord de paix peu probable « , a déclaré Lauder.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️