Le Financial Times est d’accord avec le Hamas: Tous les Israéliens sont des «soldats sionistes»

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Selon le blog Backspin , le journal londonien Financial Times estime que l’ensemble des personnes assassinées dans le bus (voir photo)  de Jérusalem qui a été attaqué par un kamikaze le 29 Janvier 2004 était rempli de «soldats sionistes».

Le Hamas ne fait aucune discrimination entre les soldats israéliens, civils, hommes, femmes, enfants ou bébés quand il effectue des attaques terroristes. Pour le Hamas, ils sont tous des soldats potentiels et des cibles légitimes. C’est pourquoi les Israéliens et la plupart des médias savaient exactement ce que le Hamas voulait dire quand il s’est vanté d’avoir tué 1365 « soldats sionistes » au cours des 24 années de son existence.

Publicité 

Pensant que le Financial Times avait commis une erreur anodine, le blog Backspin a contacté le journal demandant une correction.

Voici la réponse:

Merci pour votre courriel, que j’ai suivi avec Tobias Buck, notre chef de bureau à Jérusalem, et nous ne pensons pas qu’une correction est justifiée. La colonne attribue clairement ses revendications au Hamas à Gaza. La déclaration a été réalisée sur le site officiel Qassam et renvoyé à «1385 soldats sionistes ». Nous et tous les autres points de vente ont tendance à traduire « sioniste » par « Israël », puisque c’est ce qu’ils veulent dire. Le Hamas ne parle pas des civils. Voici les liens vers le site web et le Hamas AFP à partir de ce jour, ce qui fait aussi référence à « des soldats israéliens ».

Choquant !

🟦 ANNONCE 🟦