Le monde continue d’étudier le livre du journaliste Bob Woodward « Fear: Trump in the White House ». Il y a des passages dans ce livre, auxquels il faut accorder une attention particulière aux Israéliens.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon Woodward, l’analyste Derek Harvey, en février 2017, a exprimé sa profonde préoccupation face à la montée en puissance du Hezbollah au Liban. Il a déclaré que les forces militaires de cette organisation terroriste avaient considérablement augmenté par rapport à la période de la deuxième guerre du Liban en 2006.

Le groupe compte 48 000 combattants au Liban et 8 000 autres en Syrie et au Yémen. De plus, pendant la guerre avec Israël, ils avaient 4 500 missiles et 150 000 maintenant. Les systèmes de défense aérienne  » Dome de fer  » et « La fronde de David » ne seront pas efficaces contre un tel bombardement massif. Harvey a averti l’assistant de Trump, Jared Kushner, que le Hezbollah menaçait actuellement l’existence même de l’Etat juif.

Bien sûr, Harvey, affirme que Trump est plus inquiet au sujet d’Israël que les Etats-Unis et risque d’entraîner à une grande échelle, un conflit régional qui créerait le mécontentement dans le monde et frustrera les efforts pour parvenir à la stabilité au Moyen-Orient.

En parlant de Derek Harvey et Jared Kushner, il a également rappelé que l’Iran investit dans le « Hezbollah » environ un milliard de dollars par an.

Harvey a également rencontré à Washington des hauts responsables du Mossad, mais Woodward écrit qu’aucun plan visant à neutraliser le Hezbollah n’a été mis en œuvre.

En fin de compte, Harvey a été renvoyé de la Maison Blanche. Bien que les responsables américains reconnaissent le problème du Hezbollah, il n’y a pas d’idée, ni de désir sérieux de faire quelque chose pour lutter contre cette menace.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Laisser votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.