Le ministère russe des Affaires étrangères a réagi aux frappes israéliennes contre des bases iraniennes en Syrie

Deux jours après les frappes contre des avions iraniens dans les aéroports syriens d’Alep et de Damas, attribuées à l’armée de l’air de Tsahal, le ministère russe des Affaires étrangères a pour la première fois officiellement réagi à ces événements. Dans son commentaire, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a répété presque textuellement les thèses de la déclaration d’hier du ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Mikdad.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

« La Syrie ne restera pas silencieuse après les attaques israéliennes répétées, et les Israéliens en paieront tôt ou tard. Israël joue avec le feu et met la situation militaire et sécuritaire régionale en danger d’escalade »,  a déclaré l’agence d’État syrienne SANA  citant Mikdad.

Le commentaire de Zakharova, publié le 2 septembre sur le site Internet du ministère russe des Affaires étrangères, contient également des menaces d' »actions de représailles », d' »escalade armée à grande échelle » et de « conséquences dangereuses pour toute la région », qui sont lourdes d' »actions irresponsables de Israël ».

Selon le journal panarabe basé à Londres Al-Sharq al-Awsat , Damas s’attendait à une réponse plus substantielle de ses alliés russes et a été extrêmement déçu lorsque des officiers russes ont conseillé à leurs homologues iraniens en Syrie d’évacuer leurs bases militaires des zones à la suite de l’attentat lors des frappes sur les aéroports d’Alep et de Damas qui ont été attaqués par Israël, et « privent Israël d’un prétexte pour de nouvelles frappes ».

[sigoff]