Le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman al-Safadi, a déclaré lors d’une conférence de presse que la Jordanie offrait une rançon à Israël pour des terres et d’autres biens privés d’agriculteurs juifs dans la région de Naharaim, mais Israël a refusé.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Samedi, les agriculteurs ont perdu l’accès à leurs terres, qui sont passées sous le contrôle de la Jordanie. Dans une interview avec des médias israéliens, ils ont souligné que le traité de paix de 1994 oblige la Jordanie à respecter les droits de propriété privés des Israéliens, afin que le roi Abdullah « ne puisse rien faire » avec les terres acquises par leurs ancêtres, il y a plusieurs décennies.

Les agriculteurs du district de Tsofar pourront récolter leurs récoltes sur le territoire renvoyé en Jordanie jusqu’au 30 avril 2020. Les FDI ont déclaré qu’ils seraient autorisés à visiter leurs plantations sur présentation de passeports étrangers et sur accord préalable de l’armée.

Aujourd’hui, le roi Abdullah II et le prince Hussein II, héritier du trône, ont visité l’ancienne « île de la paix » de la région de Naharaim.

Après qu’Israël a renvoyé deux citoyens arrêtés en Jordanie, l’ambassadeur de Jordanie n’est toujours pas revenu à Tel Aviv. Le ministre des Affaires étrangères jordanien a déclaré aujourd’hui que l’ambassadeur serait de retour dans quelques jours. «C’est maintenant un problème technique et logistique», a ajouté al-Safadi. Il a également déclaré que le traité de paix avec Israël était le « choix stratégique » de la Jordanie et que le pays entend s’y conformer, mais « pour que le monde soit global et durable, pour que les peuples l’acceptent », il est nécessaire de créer un État palestinien doté d’une capitale à Jérusalem-Est.

Le copié collé des contenus pour les sites et blogs est interdit, seul le lien URL est autorisé . Contactez nous en cas de besoin : [email protected]

Abonnez vous à notre Newsletter Infos-Israel.News

Entrez votre émail:

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !