Le réseau de commerce de l’or de l’Iran pour financer le Hezbollah et les Gardiens de la révolution a été exposé »

Un document confidentiel de la compagnie d’assurance maritime « Lloyds » a révélé les entreprises illégales de l’Iran pour financer le Hezbollah. C’est ce qu’a rapporté le réseau « Iran International », affilié à l’opposition iranienne et financé par l’Arabie saoudite. Selon le réseau, qui opère depuis Londres, le document a révélé un réseau de négoce d’or opérant en Amérique du Sud. Les lingots d’or qui arrivent du Venezuela sont transférés en Iran, et en Turquie, ils sont convertis en argent utilisé pour financer le Hezbollah et les gardiens de la révolution iraniens.

Tout a commencé avec un avion qui a été attrapé dans la capitale argentine Buenos Aires à la mi-juin dernier. L’avion transportant cinq membres d’équipage iraniens, soupçonnés de collaborer avec la Force Al-Qods des Gardiens de la Révolution, atterrit en Argentine. L’avion, qui a volé du Mexique vers l’Argentine avec le suivi désactivé afin qu’il n’y ait pas de suivi, a volé sous la marque « Amaterasor Airlines » appartenant au gouvernement vénézuélien. Selon le rapport, l’avion appartient à la compagnie iranienne « Mahan Air ».

 

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

L’Iran a annoncé qu’il avait livré cet avion au Venezuela il y a un an. Les États-Unis ont imposé des sanctions à la compagnie « Mahan Air » en raison de la coopération avec la Force Al-Qods des Gardiens de la Révolution et de soupçons d’activité terroriste. La présence de 16 membres d’équipage à bord d’un avion-cargo a attiré l’attention des Argentins. L’avion qui était apparemment transportait des pièces de rechange pour la voiture et le pilote était Golmarza Ghasemi, ancien PDG et l’un des dirigeants de l’Iranian Fars Air, qui a une histoire de transfert d’armes au Hezbollah en Syrie et au Liban.

La République islamique a nié tout lien avec l’avion et a exigé la libération de l’équipage iranien. Le 29 octobre, Ghasemi, le dernier membre d’équipage resté en Argentine, a été libéré et s’est rendu au Venezuela.
Six jours après sa libération, la compagnie d’assurance maritime « Lloyds » a informé ses clients dans un avertissement confidentiel que les Gardiens de la Révolution et le Hezbollah envoyaient de l’or du Venezuela vers l’Iran pour financer les activités terroristes des milices soutenues par Téhéran au Liban en contournant les sanctions. Selon le rapport, l’Iran reçoit des lingots d’or pour le pétrole qu’il donne au Venezuela. Une fois que l’or atteint l’Iran, il est converti en argent en Turquie et l’argent de ce marché noir va au Hezbollah.
Selon des informations en Argentine, il existe d’autres avions transportant de l’or de Caracas à Téhéran, mais la saisie de cet avion a joué un rôle majeur dans la révélation de la source financière du Hezbollah. En outre, les identités des personnes associées à l’opération illégale de transfert d’or ont été dévoilées. L’un d’eux est Ali Kassir, un citoyen libanais de 30 ans, qui aide à l’activité financière et au blanchiment d’argent par le biais d’activités commerciales, principalement entre les États-Unis, la Chine et le Paraguay.

Mohamed Jafar Kasir

ont été placés sur la liste terroriste américaine De droite à gauche : Muhammad Jaafar Kasir, Muhammad Kasem al-Bazal et Ali Kasir
Ali Kasir travaille avec deux sociétés en Syrie et au Liban sous la direction de Mohammed Kassem al-Bazal, qui effectue des transactions pour la Force Qods. Dans le cadre de ces deux sociétés, Ali Kasir a échangé de l’or contre des millions de dollars et mené des opérations de transfert illégal de pétrole sous la supervision de la Force Al-Qods en Syrie.
La troisième personne impliquée dans l’opération de transfert d’or est Muhammad Jaafar Kasir, l’oncle d’Ali Kasir, citoyen libanais et résident de Damas. Il est actif dans la vente de pétrole brut en Syrie et dirige en même temps l’unité 108 du Hezbollah au Liban, qui est responsable du transfert d’armes et de technologie de la Syrie vers le Liban, ainsi que l’unité 190 de la Force Qods. Il a également mené de nombreuses opérations de contrebande d’armes vers Gaza, le Yémen et la Syrie.
Les États-Unis ont mis les trois sur la liste des terroristes. Ali Kasir et son oncle étaient des représentants du Hezbollah dans la vente illégale d’or au Moyen-Orient.
Une autre personne dont le nom a été lié dans l’affaire est Badardin Naimai Mousavi, un homme d’affaires iranien de 47 ans qui sert de liaison entre le Venezuela et le Hezbollah. L’homme d’affaires est le principal actionnaire de la société « Iran Equipment Industries » et possède une société à Dubaï, qui a facilité le transport illégal d’or de Caracas pour être converti en argent en Turquie.
Selon le rapport, Mousavi reçoit l’or à prix réduit à Téhéran, puis se rend en Turquie et le vend au marché noir. Le résultat de cette opération illégale fournit des millions de dollars aux activités terroristes du Hezbollah. Des transferts d’or sont également effectués avec des avions Boeing, dont l’un est sur le point d’être confisqué par les États-Unis, celui saisi en Argentine.

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/