Le vaccin Pfizer produit 10 fois plus d’anticorps que Sinovac

Le vaccin contre le coronavirus de Pfizer pourrait être près de 10 fois plus efficace pour lutter contre l’infection au COVID-19 que le vaccin chinois Sinovac, selon une nouvelle étude publiée la semaine dernière dans le Lancet par des chercheurs de l’Université de Hong Kong.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les scientifiques ont recruté 1 442 travailleurs de la santé vaccinés de divers centres médicaux de leur pays. Le rapport détaille les résultats de 93 participants pour lesquels l’équipe dispose désormais de données complètes sur les concentrations d’anticorps, avant de recevoir l’injection et après les premières et deuxièmes doses.

Environ 63 participants ont reçu le vaccin de Pfizer et les 30 autres de Sinovac, selon le rapport. L’âge des participants variait de 26 à 65 ans.

🟦 ANNONCE 🟦

Chez les travailleurs de la santé qui ont reçu le vaccin Pfizer, les niveaux d’anticorps « ont considérablement augmenté après la première dose et ont augmenté à nouveau après la deuxième dose de vaccination », ont écrit les chercheurs. En revanche, les travailleurs de la santé qui ont reçu le vaccin Sinovac « présentaient de faibles concentrations… après la première dose, qui ont augmenté à des concentrations modérées après la deuxième dose ».

Les Israéliens ont été vaccinés presque exclusivement avec le vaccin Pfizer. Jusqu’à présent, selon le dernier rapport du ministère de la Santé, quelque 5,7 millions d’Israéliens ont été vaccinés au moins une fois.

Publicité 

Le vaccin Pfizer est un nouveau vaccin à ARNm. Sinovac est un vaccin à virus inactivé.

L’équipe a utilisé deux tests pour évaluer les niveaux d’anticorps. L’un est connu sous le nom d’ELISA, qui détecte les anticorps qui se lient au domaine de liaison au récepteur de la protéine de pointe. L’autre est le test sVNT, qui mesure les anticorps qui neutralisent les virus générés par la vaccination.

Enfin, l’équipe de Hong Kong a examiné un sous-ensemble de 12 participants de chaque cohorte – Pfizer et Sinovac – à l’aide d’un test sérologique PRNT qui mesure les titres d’anticorps neutralisants spécifiques du virus.

Ceux qui ont reçu le vaccin Pfizer avaient près de 10 fois plus d’anticorps (269) que ceux qui ont reçu Sinovac (27), une différence qui, selon les auteurs du rapport, « pourrait se traduire par des différences substantielles dans l’efficacité du vaccin vaccin ».

Les données ne sont que préliminaires et les auteurs ont déclaré qu’ils n’avaient pas inclus d’informations sur d’autres corrélats possibles de protection, tels que les cellules T. De plus, elles ne tenaient pas compte des variantes.

L’un des auteurs du rapport, l’épidémiologiste Ben Cowling, a déclaré que l’étude ne devrait pas dissuader les gens de se faire vacciner avec Sinovac.

« Il ne faut pas laisser le parfait être l’ennemi du bien », a-t-il déclaré dans un entretien à l’AFP. « Il vaut clairement mieux aller se faire vacciner avec un vaccin inactivé que d’attendre et de ne pas se faire vacciner. De nombreuses vies ont été sauvées avec le vaccin inactivé ».

Un conseil, une info, une question ? Contactez nous !

Connaissez vous nos autres sites ? Répondez à ce questionnaire 

Abonnez vous à notre nouvelle Newsletter 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE

 

🟦 ANNONCE 🟦