Bin Salman Trump : Wikimedia

Des sources de haut rang à Ramallah ont déclaré samedi au journal Al-Quds que deux pays arabes, dont les noms n’étaient pas explicitement mentionnés, exerçaient de fortes pressions sur le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et sur le roi Abdullah II de Jordanie pour qu’ils acceptent « l’accord de pays du siècle » qui devrait être proposé par le président Donald Trump.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Pendant ce temps, de hauts responsables à Ramallah ont déclaré à la chaîne de télévision israélienne Channel 10 que les pays exerçant des pressions sont l’Egypte et l’Arabie Saoudite.

Jusqu’à présent, l’Autorité palestinienne (AP) a rejeté le plan américain proposé qui selon eux est biaisé en faveur d’Israël.

Les mêmes sources à Ramallah ont déclaré à Channel 10 que le prince héritier saoudien Mohammad Bin Salman rencontrera mardi le président Trump à la Maison-Blanche où ils discuteront des menaces de l’Iran contre le Moyen-Orient et du processus de paix israélo-palestinien.

Le prince héritier, toujours selon les mêmes sources, veut présenter à la fois à Trump et à l’AP un accord de principe arabe au plan de paix qui inclura le redémarrage des négociations politiques entre Israël et les pays Arabes et non seulement qu’avec l’AP. Mais un tel accord n’a pas encore été atteint.

La semaine dernière, le site d’information Al-Arabi Al-Jadid, citant des sources diplomatiques en Egypte, a rapporté que Bin Salman avait accepté lors de réunions directes avec des hauts responsables israéliens d’agréer le plan de paix du président américain, en ajoutant que sa mise en œuvre prendra, non pas un an ou deux, mais plusieurs décennies.

Selon le rapport, les dirigeants saoudiens ont fait pression sur le président de l’AP pour qu’il accepte « l’accord du siècle », mais pour l’instant il s’en tient à ses armes. Le même rapport a révélé que les hauts responsables du Hamas qui se sont récemment rendus en Egypte ont été soumis également à de fortes pressions de la part de l’Egypte pour accepter le projet d’accord de paix israélo-américain. Selon des sources diplomatiques, les hauts responsables de l’organisation terroriste ont persisté dans leur refus d’un accord de paix avec Israël.

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️