Les dirigeants militaires mondiaux discutent d’un plan visant à fournir des escortes navales aux pétroliers transitant par le golfe Persique et le détroit d’Hormuz.

Le général américain Mark Milley, nommé par le président Donald Trump au poste de président du Joint Chiefs of Staff, a déclaré lors d’une audience au Sénat jeudi que les États-Unis jouent un rôle crucial dans la mise en oeuvre de la liberté de navigation dans le Golfe.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Milley, actuellement chef d’état-major des forces armées américaines, a ajouté que les Etats-Unis discutaient avec leurs alliés de la formation d’une escorte navale internationale pour les pétroliers transitant par le détroit d’Hormuz et le Bab al-Mandab de part et d’autre de la péninsule arabique, où passe une grande partie du trafic mondial de pétrole brut.

Le général a déclaré que les États-Unis tentaient de constituer une coalition «pour fournir une escorte militaire, une escorte navale à la navigation commerciale. . . Je pense que cela se développera au cours des deux prochaines semaines », a-t-il déclaré.

La nouvelle vient à la suite d’un rapport selon lequel cinq bateaux de guerre iraniens auraient tenté jeudi de s’emparer de British Heritage , propriété de BP , un super pétrolier britannique en représailles de la saisie d’un pétrolier par l’Iran par les forces navales britanniques et celles de Gibraltar. .

La tentative échoua lorsque le navire de guerre britannique HMS Montrose se matérialisa quelques instants plus tard et tourna ses armes vers les bateaux iraniens. «Nous sommes préoccupés par cette action et continuons d’exhorter les autorités iraniennes à calmer la situation dans la région», a déclaré un porte-parole de Downing Street.

Les corps des gardiens de la révolution iraniens ont nié toute implication, mais ont également averti les États-Unis et la Grande-Bretagne de «regretter vivement» la saisie britannique du Grace 1 – un pétrolier iranien transportant du pétrole brut iranien destiné à la Syrie et saisi au Gibraltar, la semaine dernière.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !