Trois vaccins potentiels contre le coronavirus sont dans la phase décisive dans laquelle leurs résultats préliminaires devront être confirmés, ce qui peut prendre jusqu’à six mois, a déclaré la responsable du domaine scientifique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Soumya Swaminathan .

« La phase 3 est complexe et prend du temps. Beaucoup de gens participent, un suivi important est nécessaire, mais comme le monde est pressé pour la pandémie, il est possible que si des réponses sont obtenues dans les six mois, on sera satisfait », a-t-il déclaré.

PHASES DE DÉVELOPPEMENT D’UN VACCIN

La recherche et le développement d’un vaccin sont divisés en essais précliniques dans lesquels des animaux sont utilisés et en trois phases d’essais cliniques.

Dans la phase 1, 30 à 50 personnes participent et l’accent est mis sur la sécurité du vaccin pour ceux qui le reçoivent.

Passer à la phase 2 implique la participation de 700 à un millier de volontaires, avec lesquels les résultats de sécurité antérieurs peuvent être validés et le niveau d’efficacité du produit peut être évalué.

Les vaccins expérimentaux ou «candidats» qui passent la phase précédente passent à la phase 3, «qui est la plus importante car c’est celle qui donne la réponse à savoir si le vaccin protège ou non contre la maladie», a expliqué Swaminathan.

Des dizaines de milliers de volontaires participent à cette dernière étape et trois vaccins y sont: celui développé par la société américaine Moderna, un autre qui est une collaboration de la société pharmaceutique AstraZeneca et de l’Université d’Oxford, et celui produit par Cansino Biologics de Chine et qu’il est testé au Brésil, le deuxième pays au monde avec le plus de cas de COVID-19.

Un quatrième vaccin candidat en cours d’élaboration en Russie pourrait être sur le point de passer à la phase 3 des essais cliniques et à d’autres dans les deux à trois prochains mois, a ajouté le scientifique de l’OMS.

QUE SE PASSE-T-IL DANS LA PHASE 3 D’UN PROCÈS?

Les volontaires participant à la phase 3 d’un essai clinique de vaccin sont généralement des adultes en bonne santé, mais à risque de contracter le virus.

La moitié d’entre eux reçoivent le vaccin expérimental et l’autre moitié reçoit une injection de placebo ou un autre vaccin inoffensif.

«Ces personnes doivent être suivies pendant quelques mois pour voir combien d’entre elles reçoivent le COVID, puis les résultats sont comparés entre les deux groupes. efficacité et vous voyez si la protection est de 70, 80 ou 90% », a expliqué Swaminathan.

La Food and Drug Administration des États-Unis a indiqué que l’efficacité minimale d’un vaccin contre le COVID-19 est de 50%.

« Si le vaccin est efficace, les gens sont suivis pendant environ deux ans pour savoir combien de temps ils sont protégés. »

C’est ce que certains appellent la «phase 4» et c’est après l’approbation officielle du vaccin par les autorités réglementaires sanitaires au niveau international et national.

Ce n’est qu’à partir de là que les laboratoires peuvent commencer à produire un vaccin à grande échelle.

APERÇU DE LA RECHERCHE D’UN VACCIN

Il y a actuellement 24 vaccins candidats dans une phase des essais humains et quelque 150 dans une phase de développement préclinique, ce que l’OMS considère comme positif étant donné que le taux de réussite d’un vaccin est de 10%.

« Plus il y a de candidats, plus nous aurons de chances de succès », a déclaré Swaminathan lors d’une conférence virtuelle ouverte au public sur les réseaux sociaux.

L’OMS a recommandé aux gouvernements de préparer leurs plans de vaccination liés à la pandémie et de planifier la logistique nécessaire, de la chaîne du froid aux fournitures telles que les seringues, les aiguilles et les réfrigérateurs.

Dans tous les cas, l’OMS assure que la rapidité ne compromettra pas la sécurité et l’efficacité et que des millions de personnes ne seront pas vaccinées sans être clair que le vaccin offre une réelle protection.

« Les gens peuvent être sûrs que lorsque l’OMS et les autorités réglementaires diront qu’un vaccin peut être utilisé sur des personnes, nous aurons examiné une quantité suffisante de données. Il n’y aura pas de raccourcis », a déclaré Swaminathan.

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils ✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes

Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr