L’État islamique dynamite le temple historique de Palmyre

Photo issue d’une vidéo de terroristes de Daesh, secteur de Palmyre, fin mai 2015. (AP/Keystone)
 
 
L’État islamique a dynamité le temple historique de Baal, situé dans les ruines de la ville syrienne de Palmyre, a déclaré l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme.

« Des sources fiables ont informé l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme que l’État islamique a dynamité le temple de Baal situé dans la ville archéologique de Palmyre, » déclarent les ONG.

Les extrémistes ont pris le contrôle de la ville et de ses ruines gréco-romaines, y compris la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, le 20 mai.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

L’Observatoire a déclaré que les terroristes ont utilisé une grande quantité d’explosifs pour détruire le temple et a indiqué qu’il a été détruit près d’un mois après que les villageois ont quitté les lieux.

Palmira est considéré par l’UNESCO comme une relique unique du premier siècle. C’est un chef-d’œuvre de l’architecture romaine et de l’urbanisme, par les colonnes de la célèbre rue principale et le temple de Baal.

Cette ville est l’un des six sites syriens inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, avec les vieux quartiers d’Alep, Damas et Bosra et les villages anciens.

La destruction du temple a été découverte cinq jours après que l’État islamique a exécuté l’ancien chef de la Direction générale des Antiquités et des Musées à Palmira, Khaled al Asaad, le «directeur des idoles » de la ville.

L’archéologue éminent, qui fut décapité en public et son cadavre pendu, a également été accusé par l’État islamique de représenter le président syrien, Bachar al-Assad, « apostats congrès », se référant à des conférences internationales sur les antiquités.

Dernièrement en juin, les terroristes ont averti que les membres de l’État islamique avaient placé des explosifs dans les ruines. Une information qui a été confirmée plus tard par le régime syrien.

Depuis février dernier, les radicaux de l’État islamique ont détruit plusieurs sites archéologiques et musées dans les zones qui dominent l’Irak .

Les ruines assyriennes Nimrud du XIIIè siècle. C et Hatra, patrimoine mondial de l’Unesco, le Musée des civilisations dans la ville de Mossoul et le site de Dur Sharrukin, capitale assyrienne pour une partie du règne de Sargon II (722-705 BC).

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/